Prix ronde de nuit (l) : regina ejina retrouve un parcours qui lui réussit

Autres informations / 15.03.2012

Prix ronde de nuit (l) : regina ejina retrouve un parcours qui lui réussit

Tremplin

vers le Prix Imprudence (Gr3), puis, dans l’idéal, vers la Poule d’Essai des

Pouliches (Gr1), le Prix Ronde de Nuit (L) n’est jamais une épreuve facile à

appréhender. Des rentrantes ayant montré de la qualité affrontent des pouliches

qui ont l’avantage d’avoir couru récemment. En ce début de saison, l’avance de

condition est souvent déterminante. Quoique, pour cette fois, les pouliches

ayant couru récemment n’offrent pas de garanties super solides. Parmi les

pouliches qu’on a vues en piste il y a peu, Uccellina (Great Journey) est celle

qui dispose de la meilleure chance. Sa rentrée après une longue absence a été

très correcte, même si Azeville (Shamardal) – espoir pour la saison 2012 – l’a

laissée à cinq longueurs. Favorite l’an dernier du Prix La Flèche (L),

Uccellina est une pouliche encore toute neuve, qui n’en sera qu’à sa quatrième

compétition. Être raccourcie de trois cents mètres par rapport à sa dernière

sortie ne devrait pas la déranger, car il y a de la vitesse dans sa famille.

Avec des progrès, elle peut créer la surprise dans ce lot. Uccellina n’est pas

engagée dans les Groupes du printemps, au contraire de quatre de ses rivales,

engagées dans la Poule d’Essai des Pouliches. Regina Ejina (Muhtathir) y

figure. L’été dernier, elle avait gagné en deux foulées sur ce parcours, avant

de tenter sa chance au niveau Groupe, face aux mâles. Dans le Prix Thomas Byron

(Gr3), elle n’a conclu que sixième. Mais la course avait été bloquée en tête et

Regina Ejina, plutôt attentiste, avait dû subir le démarrage. Elle vaut mieux

que ça et cette Listed peut lui permettre d’acquérir du black type. Mal lotie

avec le onze sur onze dans les stalles, Barbayam (Stormy River) est toujours

maiden après quatre sorties. Elle a conclu sa saison 2011 sur une belle note,

en terminant deuxième du "Miesque" (Gr3). Cette performance

l’autorise à avoir des ambitions ici. Reste à savoir si son degré de forme sera

suffisant pour jouer un premier rôle ici. Enfin, Ponte Vespucci (Anabaa), fille

de la rapide Porlezza (Sicyos), et Carnoustie (Acclamation) sont les deux

autres pouliches engagées dans la "Poule d’Essai". Ponte Vespucci a

l’avantage de jouer à domicile. Elle possède de la vitesse et doit pouvoir se

plaire sur ce parcours, même si elle découvre la P.S.F. Carnoustie n’a pas été

revue depuis sa victoire du 17 octobre à Clairefontaine. Le lot n’était pas de

premier ordre, mais la manière était là. Elle tentera d’acquérir un peu de

black type jeudi.