Prix rose de mai (l) : la province prend d’assaut le "rose de mai

Autres informations / 17.03.2012

Prix rose de mai (l) : la province prend d’assaut le "rose de mai

Hormis

Crecy (Refuse to Bend), bonne gagnante dans un lot qui tenait la route à

Fontainebleau à 2ans, toutes les pouliches du Prix Rose de Mai (L) sont

entraînées en province. Cette Listed est la première sur la route vers le Prix

de Diane-Longines (Gr1) et, a priori, les meilleures ont évité ce rendez-vous.

Cette Listed peut donc constituer un objectif en soi pour des pouliches qui,

sur ce qu’elles ont montré pour le moment, ne pourront pas rivaliser avec les

toutes meilleures le troisième dimanche de juin. Toutefois, ce lot tient la

route, avec notamment Regatta (Layman), bonne lauréate à 2ans, face aux mâles,

du Prix des Sablonnets (L) ou Mirandola (Anabaa Blue), qui n’était pas loin

d’un gagnant de Groupe comme Tai Chi (High Chaparral) dans le Critérium de

Saint-Cloud (Gr1). Au papier pur, elle se détache de ses rivales sur cette

performance. Deux pouliches de Pau sont présentes. C’est Samba Brazil

(Taofilo), qui a gagné deux courses à conditions sur la PSF, une à Lyon-la-Soie

et une à Pau. Avec Azeville (Shamardal) et Tribune (Grand Slam), on a pu

constater que le niveau des courses de 3ans s’était amélioré à Pau, cet hiver,

grâce à la réfection de la PSF. Samba Brazil a perdu ses rivales en route dans

le Béarn et, même si elle monte sérieusement de catégorie, elle peut, grâce à

son avance de condition, remporter cette Listed. Présentée par François Rohaut,

Trois Lunes (Manduro) avait fait impression sur ce parcours, en novembre, après

des débuts discrets à Bordeaux. Elle n’a gagné qu’une "F" et si

François Rohaut, bien armé en 3ans, la présente directement au niveau Listed,

il faut y voir un signe. Enfin, la Marseillaise La Peinture (Muhtathir), invaincue

en trois sorties dans sa région, vient prendre la température en région

parisienne. Ses limites sont inconnues et elle va passer un petit test ici. Il

faut noter qu’à chaque fois qu’elle est montée de catégorie, l’écart avec

lequel elle s’est imposée a toujours grandi. Toutefois, c’est la seule dans ce

lot à ne pas être engagée dans un Gr1 printanier.