Vivre avec son epoque

Autres informations / 04.03.2012

Vivre avec son epoque

On avait

quitté Chantilly un dimanche ensoleillé de juillet, avec, en point d’orgue, le

succès de Mutual Trust (Cacique) dans le Prix Jean Prat (Gr1). On a retrouvé

l’hippodrome des Princes de Condé un samedi gris du mois de mars. Il va falloir

s’habituer à Chantilly en configuration hivernale, car la création de cette PSF

tant attendue va permettre d’y courir en toute saison. Étant donné le réservoir

de chevaux entraînés sur place, la construction d’une telle piste était

inéluctable et à la fois fort logique, même si d’autres régions, notamment à

l’est du pays, auraient aussi bien besoin du renfort d’un pareil outil. Les

pur-sang ont donc inauguré samedi la première PSF parisienne, avant que les

officiels ne le fassent mardi prochain. Et ce ne sont pas n’importe quels

sabots qui ont foulé le sable cantilien. Cirrus des Aigles (Even Top) y a été

battu pour sa rentrée, mais par un autre cheval de Gr1, l’Allemand Zazou

(Shamardal), qui l’avait déjà devancé à Hongkong. Tous deux préparaient une

expédition à Dubaï, mais si Zazou devrait participer au World Cup (Gr1), Cirrus

des Aigles retrouvera quant à lui sa surface préférée, le gazon, et y

disputera, selon toute vraisemblance, le Sheema Classic (Gr1). Chantilly,

tremplin pour les plus belles courses internationales : c’est aussi dans la

logique des choses, à présent que les meilleurs galopeurs ne connaissent ni frontières

ni véritable trêve hivernale. Les courses doivent s’adapter à leur époque, sans

perdre leur âme. La vision de chevaux galopant sur une piste synthétique, avec

en toile de fond le Château de Chantilly, en est une illustration parfaite.

FRANCK

GABRIEL, REPRESENTANT DE MEYDAN A CHANTILLY SAMEDI

« On a

vu une très belle course, avec deux très bons chevaux. J’espère qu’ils seront

tous les deux présents à Meydan à la fin du mois. À Meydan, on partage beaucoup

de choses avec France Galop. Des représentants de France Galop sont venus chez

nous et c’est normal de venir en France quand on le peut. Cette nouvelle PSF de

Chantilly possède une excellente surface. Elle peut être un excellent tremplin

pour Meydan. »