Prix amadou (gr2) : un match a trois

Autres informations / 28.04.2012

Prix amadou (gr2) : un match a trois

Le Prix

Amadou (Gr2), dernière marche avant le Prix Alain du Breil (Gr1), s’annonce

comme un nouveau match entre Esmondo (Sholokhov), Blingless (Enrique) et Usual

Suspects (Goldneyev). Esmondo avait quasiment tout gagné, dont le Prix

Cambacérès (Gr1), avant d’être battu dans le Prix de Pépinvast (Gr3). Ce

jour-là, l’arrivée était particulièrement disputée puisque seuls un nez et une

encolure séparaient les trois premiers. Esmondo n’a pas bénéficié de l’appui du

rail, à la différence de ses rivaux. C’est l’excuse qu’on peut lui trouver,

même si être battu de si peu n’est pas un déshonneur. Usual Suspects aurait

sûrement gagné une foulée plus loin. Le pensionnaire de Guy Cherel avait, de

surcroît, le désavantage d’effectuer sa rentrée. Il se présentera plus affûté

samedi et a les moyens de mettre tout le monde d’accord, d’autant plus qu’il

reçoit deux kilos de ses deux principaux rivaux. Blingless a souvent subi la

loi d’Esmondo avant de réussir, dernièrement, à le devancer. Le pensionnaire de

Jehan Bertran de Balanda méritait vraiment un tel succès, et il tentera de

confirmer dans ce Prix Amadou.

WONDERFUL

CHARM S’INVITE PARMI L’ELITE

Les

débuts de Wonderful Charm (Poliglote) à ce niveau seront suivis avec intérêt.

Pour sa rentrée, il a devancé Défi d’Anjou (Saint des Saints), qui va prendre

part au Prix Jean Stern (Gr2). Les limites de ce pensionnaire de Tatiana Puitg

sont encore inconnues. Après avoir gagné un gros handicap, labellisé Listed,

Rocketir (Poliglote) n’a plus vraiment le choix des engagements, et il doit

attaquer l’élite de sa génération. Il misera sur sa forme pour essayer

d’inquiéter les ténors.