Saint-cloud, prix françois mathet (l) : kesampour justifie ses ambitions classiques avec brio

Autres informations / 02.04.2012

Saint-cloud, prix françois mathet (l) : kesampour justifie ses ambitions classiques avec brio

On

attendait avec impatience la rentrée de l’invaincu Kesampour (King’s Best) dans

le Prix François Mathet (L). L’un des grands espoirs classiques de la casaque de

S.A. Aga Khan n’a pas déçu, remportant d’une classe la première Listed à

laquelle il prenait part. Kesampour a appliqué la tactique des forts, prenant

la tête dès la sortie des boîtes. Il a ensuite imposé son rythme et, dans la

ligne droite, sa grande action l’a amené vers un succès très facile. Il le fait

d’ailleurs comme un cheval qui devrait tenir 2.400m sans problème. Mikel

Delzangles a expliqué : « C’est parfait. Il avait déjà gagné en allant devant,

alors comme tout le monde se regardait, son jockey a préféré prendre la tête.

Désormais, toutes les options sont possibles. On pense au Prix Greffulhe, bien

sûr, mais rien n’est arrêté entre cette course, le "Hocquart" ou le

"Noailles" (Grs2). Dans deux jours auront lieu les engagements de

rattrapage pour le Derby d’Epsom : il nous reste donc deux jours pour

réfléchir! » Pour justifier ses ambitions classiques, Kesampour se devait de

s’imposer, en y ajoutant la manière. C’est ce qu’il a réussi avec brio.

LE BON

TEMPERAMENT DE TOP TRIP

Top Trip

(Dubai Destination) avait fait un "truc" en s’imposant pour sa

rentrée, en revenant de l’arrière-garde alors que la lice était à zéro. Le

pensionnaire de François Doumen a cette fois bénéficié d’une course plutôt

heureuse. Thomas Huet a en effet réussi à se faufiler à la corde, et Top Trip

s’est retrouvé dans le sillage d’Espero (Verglas). Ensuite, dans la ligne

droite, il a produit un bon effort, sans jamais pouvoir rivaliser avec le

gagnant. À la fin, il a résisté du minimum au retour de Valdo Béré (Hurricane

Cat). « Mon poulain court bien. Je suis content de sa progression, nous a

confié François Doumen. Il était très en retard à 2ans, car il est né très

petit, et a passé l’année dernière à faire un peu de croissance. Il a un

tempérament en or. Certes, il a eu une bonne course aujourd’hui, mais je pense

qu’un jour il battra un cheval meilleur que lui grâce à son tempérament. Je

pense aussi qu’il est mieux sur un terrain plus souple. On va réfléchir à la

suite de son programme. Il a le droit de participer aux préparatoires aux

classiques. »

EXCELLENTE

RENTREE DE VALDO BERE

Outre le

lauréat, la note de l’épreuve revient à Valdo Béré. Thierry Jarnet s’est

retrouvé en dernière position peu après le départ, pour ne pas se retrouver en

épaisseur. Valdo Béré a ensuite très bien conclu, venant échouer à une courte

tête de Top Trip, sans que son jockey ne soit particulièrement dur avec

lui.  « Il a longtemps fait les

extérieurs en début de parcours, mais aujourd’hui le but était de lui donner

une course sage pour sa rentrée, car il n’avait pas beaucoup de travail et

n’était pas spécialement affûté, a analysé Étienne Leenders. Il réalise une

très bonne valeur et nous montre qu’on pourra sûrement monter de catégorie. Vu

la façon dont il termine, 2.400m ne devraient pas lui causer de désavantage. »

Valdo Béré avait gagné une course "B" à Longchamp dans un bon style,

devant Le Bilboquet (Holy Roman Emperor).

UN

PREMIER PRODUIT PLEIN DE PROMESSES POUR KASATANA

Élevé

par son propriétaire, S.A. Aga Khan, Kesampour est le premier produit de

Kasatana (Hernando). Elle avait gagné ses deux premières sorties, à l’âge de

2ans, sans pouvoir concrétiser au niveau Listed, où elle compte deux cinquièmes

places. Kasatana est une fille de Kassiyda (Mill Reef), qui a gagné deux

courses à 3ans et a produit huit gagnants. Elle est la mère de Kassani

(Alleged), lauréat du Prix Kergolay (Gr2), et de Kassana (Shernazar), gagnante

du Prix Minerve (Gr3) et génitrice de Kastoria, lauréate de l’Irish Saint-Leger

(Gr1). Cette famille se rattache à Kahyasi, via Kadissya (Blushing Groom),

troisième mère de

Kesampour.