Prix ex voto : lucky six decroche son etoile

Autres informations / 07.05.2012

Prix ex voto : lucky six decroche son etoile

Très

chuchoté avant le Prix Ex Voto, comme le prouve sa cote, passée de 19 à 7/1,

Lucky Six (Martaline) a justifié l’estime de son entourage en ouvrant son

palmarès avec brio. Au cours de cette réunion, il a été l’un des rares gagnants

du jour à finir son parcours avec des réserves. Sur le plat, il n’a pas donné

cette impression de "pénibilité". Longuement attentiste au centre du

peloton, il a galopé avec aisance, déployant une action magnifique. Dans le

dernier tournant, il a prononcé son effort dans le sillage des animateurs,

venant complètement en dehors. Encerclé entre les deux dernières haies, il a

surgi sur le plat, penchant fortement sur Ultra Lucky (Arvico), avant de se

détacher aisément. Sa nonchalance, son action dans le parcours et surtout son

origine – puisqu’il appartient à la famille de Katko et Kotkijet – nous

incitent à lui attribuer une JDG Jumping star. D’autant que, s’il a déçu à

3ans, c’est surtout parce qu’il est plus tardif qu’on ne le pense. C’est

d’ailleurs avec l’âge que sa famille a pris de l’ampleur. Son jockey, Jacques

Ricou, a expliqué : « C’est un beau cheval doté d’un superbe physique. Je ne

pensais pas qu’il pourrait gagner. Il fallait qu’il trace un bon parcours, à

l’économie. C’est un poulain qui a beaucoup d’amplitude, donc lorsqu’il galope,

on a toujours l’impression d’aller doucement. Il est bien reparti sur le plat

et c’est un élément que nous estimons, donc nous sommes contents qu’il

confirme. » Deuxième, Marfaux (Martaline) est également un bon élément. Il en a

le physique et le moteur. Il a permis à l’étalon de la Reboursière et Montaigu

Martaline d'effectuer le jumelé dans cette compétition.

LE FRERE

DE KOTKIEGLOTE ET KATENKO

Élevé

par le haras des Coudraies, Lucky Six appartient à la plus grande famille

d’obstacle française. Il est le frère de deux autres étoiles, Kotkieglote

(Poliglote) et Katenko (Laveron). Ces deux chevaux ne sont autres que les

lauréats des Prix Morgex (Gr3) 2011 et 2010. La mère de Lucky Six, Katiana

(Villez), compte désormais six gagnants sur six produits ayant couru. Son

dernier produit répertorié est Kotky West, un 2ans par Westerner. Lucky Six est

également le neveu de Kotkita (Subotica), lauréate du Prix Cambacérès (Gr1) et

troisième du Prix Renaud du Vivier (Gr1), Katkovana (Westerner), triple

lauréate de Listed et multiple placée de Groupes ou encore d’autres bons

chevaux comme Kotkido (Subotica), Kotky Bleu (Pistolet Bleu) et Kitka (Épervier

Bleu). La mythique Kotkie (Rheffic) est la troisième mère de Lucky Six. Cette

matrone est bien sûr la mère de Katko et Kotkijet, lesquels comptent cinq

Grands Steeple à eux deux.