Werner baltromei n’est plus

Autres informations / 31.05.2012

Werner baltromei n’est plus

Werner

Baltromei a perdu mercredi matin le long et douloureux combat qu’il menait

depuis des mois contre la maladie. Il avait quarante-neuf ans. Il était marié

avec Christine, qui le secondait à l’écurie, et avait deux enfants. Bien que

très diminué, il n’a jamais arrêté d’entraîner ses chevaux, faisant preuve d’un

courage hors norme. Installé non loin de la frontière française, sur l’hippodrome

de Mu¨lheim, Werner était un habitué des courses françaises. Ses plus beaux

succès ont d’ailleurs eu pour cadre nos hippodromes. Le Miracle (Monsun) lui

avait offert son premier Gr1, le Prix du Cadran, en 2007. Lady Marian (Nayef)

avait suivi, en s’imposant dans le Prix de l’Opéra, en 2008. Baila Me (Samum)

fait également partie des chevaux qui ont marqué sa carrière. Werner Baltromei

était aussi un fidèle et un amoureux du meeting cagnois, où il a remporté de

beaux succès, comme le Prix Policeman (L) avec Wise Man (Alkalde). L’entraîneur

allemand aimait s’attacher les services des jockeys français, et sa longue

collaboration avec Dominique Boeuf a marqué les esprits. Les deux hommes

s’appréciaient et se respectaient mutuellement. La réussite a souvent couronné

leur association. Dominique Boeuf se rendait d’ailleurs souvent en Allemagne

pour épauler son ami malade. À sa famille, à ses proches et à ses nombreux

amis, la rédaction de JDG présente ses condoléances émues.