Grand prix de milan (gr1) : le drole de tour joue par earl of tinsdal

Autres informations / 11.06.2012

Grand prix de milan (gr1) : le drole de tour joue par earl of tinsdal

L’allemand

Earl of Tinsdal (Black Sam Bellamy) a dominé le Grand Prix de Milan (Gr1), hier

à San Siro, au cours d’une journée inoubliable pour son entraîneur, Andreas

Wöhler, qui a aussi remporté l’Union Rennen (Gr2) avec Novellist (Monsun),

l’invaincu grand favori du prochain Derby de Hambourg. William Buick, dont on

connaît la maîtrise tactique, a endormi tous ses rivaux en imposant un train de

sénateur en compagnie de la jument Quiza Quiza Quiza (Golden Snake). Après

1.600m parcourus en 1’43’’50 (donc au petit trot), Buick a demandé un premier

démarrage à Earl of Tinsdal qui a pris deux ou trois longueurs au petit

peloton. L’allemand a changé encore de vitesse à trois cents mètres du poteau

et la cause fut vite entendue. Earl of Tinsdal a rallié le poteau avec trois

longueurs et demie sur Quiza Quiza Quiza qui a trouvé le courage de résister au

français Vadamar (Dalakhani). William Buick n’avait jamais monté en Italie et

il a réalisé un coup de maître. « Tout s’est passé selon les plans. Earl of

Tinsdal est un cheval qui aime courir devant et les autres ne lui ont pas mis

la pression. Il a vraiment dominé la course », a expliqué le jeune jockey.

Quiza Quiza Quiza a fait encore plaisir à son propriétaire et éleveur Riccardo

Cantoni et aussi aux tifosi, qui ont accueilli avec des applaudissements la

jument. « Elle a un grand coeur. Maintenant on a un rêve, la courir dans un Gr1

à l’étranger, face aux femelles, et le Queen Elizabeth Commemorative Cup au

Japon sera un bel objectif », a dit Riccardo Cantoni. Vadamar, favori a 4/5,

n’a jamais donné d’espoir à ses supporters. Il est venu un petit moment à

mi-ligne droite mais n’a pas été aussi percutant qu’espéré. « Il préfère un

terrain plus souple et le faux train l’a un peu gêné », a expliqué Christophe

Lemaire. Mikel Delzangles a ajouté : « C’est vrai qu’il effectué une petite

rentrée mais je suis un petit peu déçu. Le train réduit n’a pas joué pour lui

mais surtout il a trouvé deux chevaux plus forts aujourd’hui. La saison est

longue, on verra bien… »

Pour

l’anecdote, il faut souligner que quelques minutes après la victoire de Earl of

Tinsdal, sa petite soeur de 3ans Emily of Tinsdal (Librettist) a débuté

victorieusement à Munich. C’était le grand jour pour les «Tinsdal»…