Grand prix de s.m. le roi mohamed vi : pazifiksturm remporte le grand prix du roi

Autres informations / 04.06.2012

Grand prix de s.m. le roi mohamed vi : pazifiksturm remporte le grand prix du roi

La

première journée internationale de pur-sang anglais organisée par la Société

royale d’encouragement du cheval, le samedi 2 juin, sur l’hippodrome d’Anfa à

Casablanca, a connu un grand succès sur tous les plans, organisation,

fréquentation du public, couverture médiatique (diffusion sur Equidia) et total

des enjeux…L’épreuve phare du jour, le Grand Prix de S.M. le Roi Mohammed VI,

pour tous chevaux de 4ans et plus, avec une dotation de 1.000.000 Dh (environ

90.000 euros), qui avait réuni dix partants, a été remportée avec aisance par

le visiteur espagnol Pazifiksturm (Samum). Le protégé d’Ana Imaz Ceca, confié à

Julien Augé, a enlevé la course avec une longueur d’avance sur le second

représentant ibérique, le 5ans Plantagenet (Trade Fair), monté par José Luis

Martinez Tejera, qui est venu tout à la fin ravir le premier accessit à Last

Crusade (Galileo et Saint Roch). Champion sur le sable en Espagne, Pazifiksturm

avait déjà gagné le Mijas Cup (A) en début d’année sur cette surface. Et

Plantagenet avait été le premier vainqueur, né et élevé en Espagne, à s’imposer

à Meydan. La seconde épreuve proposée sur le réseau du PMU français, le Grand

Prix des Éleveurs (700.000 DH – 1.900 m) pour pouliches de 3ans (12 partantes),

a été nettement dominée par la favorite Astrostar (Traditionally), montée par

Johan Victoire devant Muqaddima (Sensible), associée à Stéphane Coerette et

Aussibelle (Aussie Rules). C’est la troisième victoire consécutive de cette

pouliche prometteuse appartenant à son naisseur, Jalobey Racing, et entraînée

par Jean de Roualle. Quelques instants auparavant, le Grand Prix des

Propriétaires (2.000 m), pour poulains de 3ans avec dix partants, a été

remporté avec autant de brio par Sultan (Sensible), appartenant également à

Jalobey Racing et monté par Johan Victoire, devant Siyaj (Sensible) et

l’espagnol Gran Chipi (Green Tune). Grand espoir de l’élevage marocain, Sultan

reste invaincu en cinq sorties. Le «plus marocain » des jockeys français,

Gérard Rivases, s’est distingué par deux succès pour le Haras royal, et

l’entraîneur Joël Seyssel en a fait de même avec le 5ans Al Farazdak (Grand

Prix de la SOREC - 2.100m) et avec le 5ans Namoudaj (Prix Prince Ribot).

Mondher

Zouiten


 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.