Grande course de haies d’auteuil (gr1) : c’est l’heure du sacre pour nikita du berlais

Autres informations / 10.06.2012

Grande course de haies d’auteuil (gr1) : c’est l’heure du sacre pour nikita du berlais

Depuis

l’an dernier, Auteuil se cherche un vrai leader sur les balais. Après l’intérim

assuré par Formosa Joana Has (Turgeon) en début de printemps, suite à ses

succès dans les Prix Juigné et Hypothèse (Grs3), la reine Nikita du Berlais

(Poliglote) a pris place au sommet de la hiérarchie des hurdlers. Dimanche, ce

sera l’heure de démontrer sa supériorité dans la Grande Course de Haies

d’Auteuil (Gr1). Lauréate de sept de ses huit courses, elle a fait un retour fracassant

dans les Groupes, enlevant le Prix Léon Rambaud (Gr2) avec quatre longueurs

d’avance, sans forcer. L’élève du Haras du Berlais possède cette magie que les

cracks dégagent. Elle aurait d’ailleurs déjà dû enlever son Gr1 dans le Prix

Cambacérès 2010, si elle n’avait été victime d’une tendinite. Mais ce n’est que

partie remise. Depuis sa course du 28 avril, la pensionnaire de Robert Collet a

repris de la fraîcheur et devrait arriver au top dimanche. Son jockey, Cyrille

Gombeau, va la monter moins offensif et, dans ce cas, si elle tient les 5.100m,

elle devrait faire parler son immense classe et gagner. D’autant qu’en classe

pure, elle est, de loin, la meilleure du lot.

L’IRLANDE,

TAPIS DANS L’OMBRE

Pour

l’Irlande, Willie Mullins a engagé trois chevaux dans cette Grande Course de

Haies : Thousand Stars (Grey Risk), Zaidpour (Red Ransom) et Mourad (Sinndar).

Tenant du titre et vainqueur autoritaire du Prix La Barka (Gr2), Thousand Stars

est le meilleur des trois "Mullins". Sa connaissance d’Auteuil, sa tenue

et sa capacité à produire des fins de course tranchantes pourraient lui

permettre de signer le doublé dans ce Gr1. Il donnerait ainsi l'occasion à son

mentor de briller dans une quatrième Grande Course de Haies, une course

"historique" pour la famille Mullins. Dernièrement, Zaidpour était le

préféré de Willie Mullins, avant "la Barka", mais l’élève de Son

Altesse Aga Khan avait besoin de découvrir les haies françaises et il prenait

une probante deuxième place. La longue distance devrait le favoriser. Reste que

Ruby Walsh le délaisse pour se mettre en selle sur Thousand Stars. Enfin,

Mourad devrait afficher de gros progrès sur sa réapparition française.

Véritable cheval de tenue outre-Manche, situé un ton en dessous des meilleurs,  il appréciera les 5.100m et pourra rééditer

sa performance de l’an dernier (4e).

FORMOSA

JOANA HAS, TIDARA ANGEL ET TANAÏS DU CHENET, TROIS FEMELLES DE CHOC

Fait

rare il y a encore quelques années, les femelles ont fait main basse sur les

haies, chez les chevaux d’âge. La reine d’Enghien 2011 a gagné deux

préparatoires et la tenue ne lui fait pas défaut. Comme Nikita du Berlais, elle

a fait l’impasse sur le Prix La Barka. Capable d’enrouler de loin, elle n’a pas

de vraie pointe de vitesse, mais elle devrait participer à la lutte pour les

trois premières places. « Elle n’est pas morte ! » C’est ainsi que David

Windrif a accueilli la quatrième place de sa pensionnaire, Tidara Angel, dans

le Prix La Barka. Ce jour-là, elle a démontré qu’elle n’était pas loin de sa

meilleure forme, en finissant très vite. Au fil de ses sorties, elle monte en

puissance et a, elle aussi, les moyens de se placer. À l’image de Tidara Angel

et de Nikita du Berlais, Tanaïs du Chênet (Poliglote) recevra du poids de ses

rivaux. Cette jument de classe, gagnante du "Cambacérès", est de

retour sur les haies. Sa troisième place dans "La Barka" a prouvé

qu’elle était toujours aussi accrocheuse dans cette discipline. Mais elle vient

d’avoir deux vraies courses dernièrement. Saint du Chênet (Poliglote), propre

frère de Tanaïs, sera lui aussi en lice dans ce Gr1. Avec lui, son entourage

misera sur la longue distance pour faire l’arrivée.

QUELQUES

CHIFFRES

Victoires

étrangères depuis 1945 : Nigra (1949), Dawn Run (1984), Nobody Told Me (2003),

Rule Supreme (2004) et Thousand Stars (2011).

Doublés

dans la Grande Course de Haies : Evohé II (1937, 1938), Wild Risk (1944, 1945),

Hardatit (1972, 1973), Paiute (1979, 1980), Le Rheusois (1985, 1986), Ubu III

(1992, 1993) et Le Sauvignon (2000, 2001).

Trois

victoires pour Willie Mullins : Nobody Told Me, Rule Supreme et Thousand Stars.