King’s stand stakes (gr1) : wizz kid sur les traces de last tycoon

Autres informations / 19.06.2012

King’s stand stakes (gr1) : wizz kid sur les traces de last tycoon

Les

King’s Stand Stakes (Gr1) revêtiront un intérêt tout particulier pour nous

Français. En effet, la protégée de Robert Collet Wizz Kid (Whipper) sera la

première concurrente tricolore à s’élancer sur la piste d’Ascot, pour le

meeting royal. Elle va essayer de marcher sur les traces de Last Tycoon, lequel

avait, sous le même entraînement, brillé dans les "King’s Stand",

alors Gr2. C’était en 1986. Par la suite, trois autres français ont enlevé

cette compétition : Nuclear Debate, Don’t Worry me et Chineur. Wizz Kid a les

moyens de les rejoindre au palmarès, d’autant que le Gr1 de mardi sera moins

relevé que les Diamond Jubilee Stakes (Gr1), dans lesquels Black Caviar (Bel

Esprit) est attendue au départ. Associée à Gérald Mossé,  déjà lauréat de ces "King’s Stand",

Wizz Kid a démontré à 3ans qu’elle pouvait rivaliser avec les vieux briscards

du sprint. C’est ce que laissait entendre sa cinquième place dans les Nunthorpe

Stakes (Gr1) et son premier accessit dans les British Champion Sprint Stakes

(Gr2). Les 1.000m lui conviennent parfaitement et son doublé dans le Prix du

Gros-Chêne (Gr2) a été impressionnant. En quelques foulées, elle a déposé ses

rivaux et elle sera redoutable mardi. D’autant plus redoutable qu’à la lecture

des engagés, il est difficile de lui trouver un rival sûr, qui répète ses

sorties. Gagnant d’une bonne préparatoire, les Temple Stakes (Gr2), à Haydock,

Bated Breath (Dansili) y devançait alors Sole Power (Kyllachy), qu’il va

retrouver. Tous deux possèdent une vraie chance de gagner. Bated Breath est

l’un des rares sprinters britanniques très régulier. De plus, il connaît la

piste pour y avoir conclu cinquième des Golden Jubilee Stakes (Gr1) et arrivera

avec beaucoup de fraîcheur. Sole Power tombe souvent sur un os, mais fait

presque toutes ses courses. Avant que ne paraisse en piste, samedi,

l'australienne Black Caviar, il faudra se méfier d’une de ses compatriotes,

Ortensia (Testa Rossa), vainqueur du Al Quoz Sprint (Gr1), même si elle n’est

pas aussi constante que la championne précitée. Troisième d’Ortensia à Meydan,

Joy and Fun (Cullen) n’a pas réussi pour sa seule sortie à Royal Ascot, en 2010.