Saint-cloud, grand prix de saint-cloud (gr1) : retour au premier plan pour meandre

Autres informations / 25.06.2012

Saint-cloud, grand prix de saint-cloud (gr1) : retour au premier plan pour meandre

Respectivement

première, deuxième, sixième et neuvième du dernier Qatar Prix de l’Arc de

Triomphe (Gr1), alors qu’ils avaient 3ans, Danedream(Lomitas), Shareta

(Sinndar), Méandre (Slickly) et Galikova (Galileo) se retrouvaient dans le

Grand Prix de Saint-Cloud, sans Cirrus des Aigles (Even Top), forfait en raison

d’un contretemps physique. L’arrivée dévoilée il y a neuf mois a été mise à

mal, Danedream terminant dernière pendant que Méandre allait cueillir la

victoire. Cheval vraiment difficile à cerner, Méandre confirme enfin ce qu’il

avait laissé entrevoir à 3ans dans le Prix de l’Avre (L), puis dans le

Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1) : dans ses grands jours, c’est un bon

cheval. Les hauts et les bas de Méandre, qui montre, en valeur, des progrès de

quasiment 10 kilos par rapport à sa dernière sortie dans la Coupe de Longchamp

(Gr3), s’analysent. Présent à Saint-Cloud, Alexandre de Rothschild a expliqué :

« Méandre est plutôt un cheval d'été. Il l'avait montré l'an dernier en

remportant deux courses avant de gagner le Grand Prix de Paris, le 14 juillet.

Nous allons décider en famille de la suite de son programme. "L'Arc",

en passant par le Prix Foy est une possibilité. Nous espérions que le terrain

ne s'assouplisse pas de trop, mais Méandre s'en est bien sorti. Il est né du

dernier croisement imaginé par mon grand-père, Guy. C'est fantastique de voir

ce cheval gagner et continuer de progresser. »

INVERSION

DE TENDANCE

Le terrain,

qui s’est assoupli tout au long de l’après-midi est l’un des facteurs qui

peuvent expliquer cette totale inversion de tendance par rapport à

"l’Arc" 2011. De surcroît, il ne faut pas perdre de vue que tous ces

chevaux ont pris un an de plus et, entre 3 et 4ans, bien des événements peuvent

se produire et modifier, ou non, le comportement d'un cheval. C’est le cas pour

Galikova, que Freddy Head avait du mal à retrouver en début d’année. Troisième,

elle court proprement, mais elle a inquiété quand elle a donné l’impression de

décrocher dans le tournant final. Danedream a totalement perdu pied dans la

phase finale, se faisant remonter par Galikova pour finir. À chaud, Andrash

Starke, son jockey, « était déçu et n’avait aucune excuse à invoquer ». Danedream

a été décevante et, déjà, son retour en piste, bien que victorieux, avait paru

laborieux. Deuxième, Shareta fait sa valeur. Elle a besoin de rythme et il n’y

en a pas eu assez dimanche. Malgré cela, elle a toujours avancé dans la phase

finale. Elle cherche toujours son Groupe et finira bien par le trouver cette

année.

MAXIME

GUYON : « UN VRAI CHEVAL DE GR1 »

Jockey

de Méandre, Maxime Guyon nous disait après la course : « Méandre est un cheval

qui a besoin de courir. Il progresse à chacune de ses sorties et aujourd’hui il

a bien gagné. Je savais que ça allait être difficile car les juments qui nous

étaient opposées ont beaucoup de classe. Mais il avait déjà prouvé qu’il était

un vrai cheval de Gr1. »

SEPTIEME

GRAND PRIX POUR ANDRE FABRE

Avec

Méandre, André Fabre remporte son septième Grand Prix de Saint-Cloud. Sa série

a commencé en 1988 avec Village Star et s’est poursuivie avec In the Wings

(1990), Apple Tree (1994), Carnegie (1995), Fragrant Mix (1998) et

Plumania  (1990). Plus qu’une victoire

dans ce Gr1 et il égaliserait François Mathet, qui a remporté huit fois cette

course entre 1957 et 1981. Dimanche, la victoire de Méandre c’est celle aussi

de “l’entraînement Fabre”. Difficile à exploiter à 2ans et en début d’année de

3ans – il est amusant de voir par qui il a été totalement battu –, Méandre a

véritablement été façonné par son entraîneur. Il était arrivé à son top pour le

Juddmonte Grand Prix de Paris en 2011, qu’il avait gagné en bon cheval et,

après deux courses de rentrée ni mauvaises ni emballantes à 4ans, le revoilà de

retour au premier plan. Reste pour lui maintenant à se maintenir au même niveau

pour pouvoir jouer un premier rôle le premier dimanche d’octobre. Enfin, d’un

point de vue technique, la performance de Méandre ne fait que rehausser le

niveau de No Risk at All (My Risk), qui venait de le devancer très nettement

dans la Coupe de Longchamp (Gr3).

À TRÈS

VITE CIRRUS !

Présente

à Saint-Cloud, Corinne Barbe a donné des nouvelles de Cirrus des Aigles, l’être

qui a manqué à tous dans le Grand Prix de Saint-Cloud : « Il se touche souvent

en galopant. Le bouton qu'il avait au boulet a peu gonflé. Samedi soir, il ne

pas marchait parfaitement, comme s’il voulait se protéger. Nous ne voulons

prendre aucun risque, d’autant qu’il aurait été difficile de le protéger en cet

endroit. Cela aurait été presque le risque de l’abîmer. Nous allons bien nous

occuper de lui et il sera de retour très prochainement. »

LE

PREMIER PRODUIT DE PENNE

Méandre

a été élevé par ses propriétaires au haras de Meautry; il est le premier

produit de Penne (Sèvres Rose), une jument qui a remporté une course B à 3ans

pour Jean-Claude Rouget, avant de prendre plusieurs accessits au niveau Listed

et Gr3 sur des distances comprises entre 2.100 et 2.500m. Suite à Méandre,

Penne a une 3ans à l’entraînement chez André Fabre, Ondoyante (Slickly), la

propre soeur de Méandre, qui n’a pas débuté. Suit un mâle de 2ans, par Rock of

Gibraltar. Penne est la soeur de Tendre Pensée (Mujadil), qui a mis au monde

Gris Tendre (Slickly), trois quarts frère de Méandre et double lauréat de

Listed sous l’entraînement de Jean-Claude Rouget.