The investec coronation cup (gr1) : st nicholas abbey, un eclair de tres grande classe

Autres informations / 03.06.2012

The investec coronation cup (gr1) : st nicholas abbey, un eclair de tres grande classe

À 3ans,

St Nicholas Abbey (Montjeu) n’a pu montrer l’étendue de son talent, victime de

contretemps. Il n’avait pu finir que sixième des 2.000 Guinées (Gr1), avant

d’être absent pendant plusieurs mois. Mais, revenu à un excellent niveau l’an

dernier, il avait enlevé le Coronation Cup (Gr1) à Epsom et le Breeders’ Cup

Turf (Gr1). Cette année, il semble vraiment plus fort que jamais. Son doublé

dans le Coronation Cup est là pour le démontrer. Les longueurs (4,5), ajoutées

à la facilité avec laquelle il s’est imposé, prouvent également que St Nicholas

Abbey arrive à son meilleur niveau à 5ans. Ou plutôt retrouve son vrai niveau.

À mille mètres du poteau, il était déjà "affiché" et, à Tattenham

Corner, après avoir profité d’un rythme régulier imprimé par son leader, Robin

Hood (Galileo), St Nicholas Abbey a fait le tour de ses rivaux en quatrième

épaisseur, regagnant en un instant cinq longueurs. Son jeune pilote, Joseph

O’Brien, a temporisé, attendant les trois cents derniers mètres pour le lancer.

On s’est alors régalé avec un St Nicholas Abbey qui a surclassé ses rivaux,

grâce à un éclair de grande classe.

LE

RECORD DU CORONATION CUP POUR AIDAN O’BRIEN

Avant ce

Coronation Cup 2012, Aidan O’Brien, entraîneur de St Nicholas Abbey, partageait

le record de six victoires dans ce Gr1 avec André Fabre. Cette année, il a pu

faire tomber ce record grâce au fils de Montjeu et il totalise désormais sept

victoires dans le Coronation Cup. Après la course, le professionnel de

Ballydoyle a confié : « Je suis vraiment très satisfait de lui. Il a eu un très

bon parcours et Joseph l’a mis dans un excellent rythme. Mais St Nicholas Abbey

a tellement de classe. Il a la possibilité de courir les Prince of Wales’s

Stakes à Royal Ascot, dans lesquels il est engagé, et je ne pense pas que les

2.000m seront un problème pour lui. Il est évident que des courses comme les

"King George" et "l’Arc" sont deux compétitions faites pour

lui. C’est un cheval vraiment extraordinaire, car cela lui a pris du temps pour

revenir à son meilleur niveau, celui qu’il avait à 2ans. »

JOSEPH

O’BRIEN : « QUAND ST NICHOLAS ABBEY EST COMME AUJOURD’HUI, IL FAUT VRAIMENT UN

TRES BON CHEVAL POUR ALLER LE CHERCHER »

Vainqueur

d’un nouveau Gr1, avec celui qui lui a apporté une première victoire au plus

haut niveau à Epsom, puis aux États-Unis dans le Breeders’Cup, Joseph O’Brien a

déclaré : « Quand il peut dormir à l’arrière-garde comme il l’a fait

aujourd’hui, c’est vraiment un cheval capable d’accélérations phénoménales.

C’est un cheval très spécial. Il a toujours montré beaucoup de maniabilité.

Mais quand il est comme aujourd’hui, il faut vraiment un très bon cheval pour

aller le chercher. »

ED

DUNLOP : « JE PENSE QUE C’EST LA MEILLEURE COURSE DE SA VIE »

Véritable

stayer, deuxième du Melbourne Cup et récent lauréat du Yorkshire Cup (Gr2) sur

2.800m, Red Cadeaux (Cadeaux Généreux) est loin d’avoir démérité face à un

cheval de la valeur de St Nicholas Abbey. Son jockey, Ryan Moore, l’a laissé en

dernière position dans le parcours et il a ainsi pu venir "manger les

morts" pour accrocher le premier accessit. Son entraîneur, Ed Dunlop, a

expliqué : « Nous savions qu’il y avait un "avion" dans la course et

Ryan [Moore, son jockey, ndlr] l’a superbement monté, en visant le premier

accessit. Au niveau du rating, je pense que c’est la meilleure course de sa

vie. Nous avons toujours dit que nous lui donnerions un break après Royal Ascot

et les Hardwicke Stakes. Donc, nous verrons comment il se porte après cette

course pour envisager la suite de son programme. Son propriétaire, Ronnie

Arculli, est vraiment très tenté pour retourner à Melbourne [où il avait échoué

de peu face à Dunaden, dans le Melbourne Cup, ndlr]. Mais il faut voir ce que

va faire le handicapeur avec lui. »

MASKED

MARVEL SERA MIEUX SUR UNE PISTE PLUS PLATE

Le

gagnant du St Leger (Gr1), Masked Marvel (Montjeu) s’est défendu honorablement

mais le tracé d’Epsom n’est pas pour lui. Il avait déjà échoué dans le Derby

l’an passé, mais termine troisième aujourd’hui. Son entraîneur, John Gosden, a

donc indiqué : « Nous sommes très contents de Masked Marvel, mais il n’était

pas à l’aise sur la piste d’Epsom et, d’après son jockey, il faudrait revenir

sur un hippodrome plus conventionnel, avec une piste plus plate. Une course

comme les Hardwicke Stakes pourrait entrer dans son programme. »