The investec diomed stakes (gr3) : side glance fait briller les couleurs de dunaden

Autres informations / 02.06.2012

The investec diomed stakes (gr3) : side glance fait briller les couleurs de dunaden

Quarante-huit

heures avant la sortie du champion de l’écurie qatari de Pearl Bloodstock,

Dunaden (Nicobar), dans le Grand Prix de Chantilly (Gr2), les couleurs jaune à

étoiles bleues se sont illustrées via Side Glance (Passing Glance) dans les

Diomed Stakes (Gr3). Passé par les gros handicaps britanniques, puis les

Listeds, catégories dans laquelle il s’était imposé à deux reprises, Side

Glance a signé sa deuxième victoire dans les Groupes, après celle obtenue dans

les Sovereign Stakes (Gr3), un nez devant Dance and Dance (Royal Applause)…

qu’il a de nouveau devancé vendredi. Constamment en troisième position dans le

parcours, il a dû faire preuve de courage, l’une de ses principales qualités,

pour résister à Dance and Dance. Entraîneur de Side Glance, Andrew Balding a

expliqué : « Cheikh Fahad, le propriétaire de Side Glance, a trois chevaux chez

moi, c’est un grand propriétaire, et cela fait toujours plaisir de pour lui. Il

aimerait beaucoup aller à Royal Ascot avec Side Glance, pour disputer les Queen

Anne Stakes (Gr1). S’il est bien, c’est ce que nous ferons. Le cheval n’était

pas au top lorsqu’il avait fini septième de Frankel dans les Queen Elizabeth II

Stakes (Gr1). Le terrain devrait lui plaire à Ascot, le rythme soutenu

également. Il est dans la forme de sa vie en ce moment. »

L’EMBARRAS

DU CHOIX POUR DANCE AND DANCE

De

nouveau battu par Side Glance dans un Gr3, Dance and Dance n’a pas à rougir de

cette défaite. Son entraîneur Ed Vaughan a confié : « Je suis très content de

sa course. Il est engagé dans l’Arlington Million (Gr1), mais il a aussi la

possibilité de venir courir en France ou d’aller au Canada, sans oublier le

Summer Mile. Il a donc plusieurs options possibles. » Favori de l’épreuve,

Worthadd (Dubawi), gagnant du Derby italien (Gr2) 2010, est venu comme un

gagnant à l’entrée de la ligne droite, certainement un peu trop tôt. De ce

fait, il a plafonné à deux cents mètres du but, finissant quatrième.