Grand prix anjou-bretagne (l) : abdel heros de deux cotes des pyrenees

Autres informations / 03.07.2012

Grand prix anjou-bretagne (l) : abdel heros de deux cotes des pyrenees

Pour sa

première sortie pour l’entraînement de Carlos Laffon-Parias, le puissant Abdel

(Dyhim Diamond) a fait mouche dans le Grand Prix Anjou-Bretagne (L). Quand il

est passé à l’attaque, le sort de ses adversaires a été vite plié. Abdel était

supérieur et de loin. Dans son pays d’origine, l’Espagne, il était déjà l’un

des meilleurs chevaux à l’entraînement quand il était sous l’entraînement

"Osorio". Il avait déjà tenté sa chance en France, terminant

quatrième et premier 3ans l’an dernier du Prix Tantième (L) et, récemment, il

n’avait pas si mal couru dans La Coupe de Longchamp (Gr3), sur une piste très

lourde. Cette première à Nantes en France pour Abdel lui ouvre de nouvelles

perspectives et c’est un cheval qui est certainement capable de briller à

l’avenir au niveau Groupe. D’autant que dans son pays, Abdel était compétitif

de 1.400m à 2.200m. Enfin, signalons qu’Abdel est assimilé "FR" et

qu’il a été élevé par ses propriétaires, les Ducs d’Albuquerque. Dans ce Grand

Prix Anjou-Bretagne (L), le vaillant Sun Sea Bird (Russian Blue) a conservé la

deuxième place après avoir animé l’épreuve. Ce cheval qui était toujours

régulier dans les gros handicaps a débuté un peu tard, le 18 avril de ses 3ans.

Il ne fait que progresser et peut gagner sa Listed prochainement. Il a résisté

jusqu’au bout à Red Dubawi (Dubawi), qui court mieux que pour sa rentrée, mais

sans non plus montrer qu’il était redevenu l’espoir qu’il était en début de

carrière à 3ans.