Sandown (gb), coral eclipse stakes (gr1) : la voie s’est eclaircie pour nathaniel

Autres informations / 07.07.2012

Sandown (gb), coral eclipse stakes (gr1) : la voie s’est eclaircie pour nathaniel

So You

think (High Chaparral) forfait à cause d’une boiterie, les Eclipse Stakes (Gr1)

2012 s’annoncent très ouvertes. Sans le vainqueur de la précédente édition,

tout peut arriver, même si la logique veut que Nathaniel (Galileo) lutte pour

la victoire.  D’une part parce qu’il a

enlevé les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1) l’an passé, ce qui

fait de lui la référence de la course, et d’autre part parce qu’il possède

encore une marge de progression. Ce n’est qu’en juin 2011 qu’il s’est révélé en

gagnant les King Edward VII Stakes (Gr2) à Royal Ascot. Il est ensuite allé crescendo,

pour être sacré dans "l’Arc" anglais. Seulement cinquième des

Champion Stakes (Gr1), Nathaniel n’a plus couru depuis. Il fera sa rentrée

directement dans les Eclipse Stakes, un pari risqué face à des chevaux ayant

déjà paru en piste cette saison. Il aurait très bien pu participer à un Gr3

plus aisé, avant de revenir dans les Grs1. Son entraîneur, John Gosden, ne l’a

pas engagé à la légère dans les "Eclipse". S’il fait sa valeur,

Nathaniel peut gagner avant d’envisager la défense de son titre à Ascot.

Pourtant, chez les books, c’est le "Godolphin" Farhh (Pivotal) qui

est le favori. Sa course de samedi va nous permettre de savoir si sa troisième

place dans les Prince of Wales’s Stakes (Gr1) n’était qu’un coup d’éclat. Venu

des handicaps, ce pensionnaire de Saeed bin Suroor avait surpris, car il était

invaincu en trois sorties et n’avait débuté qu’en juillet de ses 3ans. Farhh

est donc tardif et le meilleur est certainement à venir pour le partenaire de

Lanfranco Dettori. D’autant que les "Bleus anglais" reviennent en

forme. De ce fait, il faudra suivre également Monterosso (Dubawi), héros du

Dubai World Cup (Gr1), monté par Mickaël Barzalona. Godolphin sera aussi

représenté par city style (City Zip), sixième des Prince of Wales’s Stakes pour

sa réapparition. Lauréat du Dubai Duty Free (Gr1), Cityscape (Selkirk) fera lui

aussi sa rentrée, après deux mois d’absence. Seulement sixième du Derby d’Epsom

(Gr1), après avoir vaincu dans les Dante Stakes (Gr2), Bonfire (Manduro) était

tendu le jour du Derby et sa performance ne reflète pas sa vraie valeur.

Gagnant de sept de ses huit courses, dont le Premio Presidente della Repubblica

(Gr1), Crackerjack King (Shamardal) est désormais entraîné par Marco Botti en

Angleterre. Dans ce lot, il pourrait créer une surprise.