Al rayyan cup - prix kesberoy (gr1 pa ) : une histoire de batons

Autres informations / 08.08.2012

Al rayyan cup - prix kesberoy (gr1 pa ) : une histoire de batons

Dahor de

Brugère (Dahess) "aligne les bâtons" en signant un quatrième succès

consécutif, mais il le doit aussi, cette fois-ci, à la perte de la cravache de

Christophe Soumillon, en selle sur l'animateur Mushrae (Munjiz), à deux cents

mètres du poteau. Cela lui a sans doute permis de placer un nez décisif à

l'arrivée. Munzade (Munjiz) prend à distance une facile troisième place.

Jean-Bernard Eyquem, le jockey lauréat, préférait en rire : « Dahor de Brugère

est un peu bébé, mais c'est un petit champion. Le fait que Christophe

(Soumillon) ait perdu la cravache nous a arrangés (rire...). Il progresse à

chacune de ses sorties, ce qui est de très bon augure pour l'avenir. » Pour,

l'entraîneur, Jean-François Bernard, l'heure était au soulagement et à l'humour

: « Je suis aux urgences, en réanimation. On a eu très peur. Il est venu gagner

sur le poteau. La perte du bâton de Soumillon lui a sans doute permis de

gagner, mais le cheval a fait vraiment un "truc" phénoménal car il

était loin encore à mi-tournant. On pensait qu'il était battu à mi-ligne droite.

»

TEST DE

TENUE REUSSI

Aligné

pour la première fois sur la distance de 2.000m, Dahor de Brugère a prouvé

qu'il ne manquait pas de souffle : « Effectivement, en tenant la distance, il a

montré qu'il était un vrai bon cheval, pas seulement précoce. Il nous a donné des

frayeurs, mais sa qualité a fait le reste. Les deux mois qui le séparent de

Saint-Cloud (Qatar Arabian Trophy des Poulains Gr1 PA) ne seront pas de trop.

Il a encore des progrès de comportement à faire, mais si les petits cochons ne

le mangent pas, cela devrait aller. »