Dutchessa fait le "truc" de la journee

Autres informations / 17.08.2012

Dutchessa fait le "truc" de la journee

Il a

fallu attendre la cinquième course et le Prix Highest Honor (D), sponsorisé par

Gras Savoye, pour voir la belle impression du jour. La 3ans Dutchessa (Dutch

Art) a vraiment fait un "truc" pour remporter cette "D" et

la troisième victoire de sa carrière. À Clairefontaine, lorsque les courses se

terminent en dehors, il faut souvent chercher le gagnant sur le rail extérieur.

Or, Dutchessa n’était pas dans cette position dans la ligne droite. Attentiste,

à l’intérieur du peloton (numéro 1 dans les stalles), elle a progressé à

l’intérieur de ses rivaux à la sortie du tournant final et n’a jamais été

rejointe après avoir pris l’avantage. Malgré un bon effort final, plutôt du

côté du rail extérieur, la régulière Sabi Sabi (Orpen), gagnante à 2ans sur

cette piste devant la deuxième du Prix des Marettes (F), n’a jamais pu la

rejoindre. Il paraît logique de penser que Dutchessa va maintenant retourner

dans les Listeds pour y obtenir son précieux black type, qu’elle a largement

les moyens d’obtenir vu sa victoire de jeudi.

KHADIMA

A 4 POUR 10

L’entraîneur

en forme du jour, c’était Jean-Claude Rouget, comme souvent à Clairefontaine.

Battu pour le coup de trois avec Sabi Sabi, il a remporté l’épreuve d’ouverture

avec Khadima (Zamindar). Proposée à 4/10, cette représentante Aga Khan ouvre

logiquement son palmarès après une deuxième place dans le "Six Perfections"

(L) et dans une "B" en débutant. Son entraîneur pense « la renvoyer

dans les Listed, sûrement au mois d’octobre car elle vient de courir trois fois

en un mois et demi. » Sa dauphine, Agence Belge (Librettist) fait pour la

troisième fois l’arrivée d’une course à conditions de 2ans à Deauville. Elle

devrait rapidement ouvrir son palmarès. Khadima provient d’un pedigree plutôt

de tenue. Son frère Khalidabad (Nayef) a été vendu cette année aux stores

Arqana de 3ans. C’est également une nièce de Khalkevi.

TIMI

D’ALTEA, EN "ANQUETIL" DANS LE MAIDEN DES STAYERS

Enfin,

l’autre maiden pour les 3ans, le Prix de Bienville (F), est revenu à Timi d’Altea

(Lavirco), qui avait déjà beaucoup plu lors de sa deuxième place en débutant à

Dieppe. Encore parmi les derniers dans le tournant final, il a regagné beaucoup

de terrain à l’intérieur du paquet pour venir s’imposer de peu devant Troon

(Red Ransom), qui obtient sa troisième place de "Poulidor" cette

année.