Frederic danloux reagit

Autres informations / 23.08.2012

Frederic danloux reagit

 « L’association des Entraîneurs-propriétaires

est très choquée des propos tenus par Madame Christiane Head-Maarek, Présidente

de l’association des Entraîneurs, lors de l’assemblée générale des éleveurs,

qui s’est tenue ce mercredi à Deauville, où elle a sous-entendu que les prix de

pension alléchants pratiqués par les entraîneurs de province étaient principalement

dus au fait que ceux-ci ne respectaient pas intégralement les règles de droit

du travail, principalement en ne déclarant pas la totalité de leur personnel.

L’association des entraîneurs-propriétaires tient à affirmer qu’il n’y a aucune

différence entre les entraîneurs de province et parisiens, que nous faisons

tous le même métier et qu’il est totalement inadmissible de stigmatiser l’une

ou l’autre des catégories. L’association des Entraîneurs-propriétaires a

toujours défendu les intérêts des entraîneurs, quel que soit leur lieu

d’entraînement. Nous continuerons à maintenir cette éthique et ce mode de

fonctionnement. »

Frédéric

Danloux, Président de l’association des Entraîneurs-propriétaires.