Glorious goodwood, qipco sussex stakes (gr1) :frankel seul contre… personne

Autres informations / 01.08.2012

Glorious goodwood, qipco sussex stakes (gr1) :frankel seul contre… personne

La

question n’est pas de savoir si Frankel (Galileo) va remporter la douzième

victoire de sa carrière, en autant de sorties, mardi, à l’occasion des Qipco

Sussex Stakes (Gr1), dont il est le tenant du titre. Non. La vraie

interrogation, c’est : par combien de longueurs va-t-il s’imposer ? D’ailleurs,

en Grande-Bretagne, les paris portent sur l’écart à l’arrivée. Un succès de

Frankel par cinq longueurs ou plus est proposé à 4/6, par huit longueurs ou

plus à 9/4, et par dix longueurs ou plus à 7/2. Il faut dire que, comme l’an

dernier dans cette même course, Frankel a fait le vide en quantité, mais l’a

accentué en terme de qualité, car aucun cheval de Gr1 ne sera à ses côtés

mardi. Aidan O’Brien a enlevé les trois chevaux qu’il avait engagés, dont

Excelebration (Exceed and Excel), qui a conclu péniblement dans les Queen Anne

Stakes (Gr1). Et, cette année, pas d’adversaire du calibre de Canford Cliffs

(Tagula). En plus de son leader, Bullet Train (Salder’s Wells), ils ne sont

donc que deux à avoir osé se mesurer à l’ogre du prince Abdullah. Et encore,

c’est parce que Farhh (Pivotal) a été supplémenté pour participer à la course…

C’est le plus à même d’accompagner un minimum Frankel. Le 4ans de Godolphin

avait surpris en prenant la troisième place des Prince of Wales’s Stakes (Gr1),

à Royal Ascot, avant de confirmer cette bonne performance dans les Eclipse

Stakes (Gr1), où il a fait galoper jusqu’au bout Nathaniel (Galileo), lauréat

ensuite des King George (Gr1), pour la deuxième année consécutive. Rien qui

puisse égaler cependant les écrasantes victoires de Frankel, qui semble encore

plus fort cette année…Gabrial (Dark Angel) se contenterait sans doute des

16.964,40 £ allouées au quatrième. Ce pensionnaire de Richard Fahey reste sur

une honnête cinquième place dans les St James’s Palace Stakes, après avoir

débuté son année de 3ans dans les gros handicaps. À 2ans, il avait donné des

espoirs classiques à son entourage en remportant ses deux premières courses,

mais n’avait pu confirmer dans les Coventry Stakes (Gr2).