Grande course de haies de vichy : albert hall se rit de ses adversaires

Autres informations / 28.08.2012

Grande course de haies de vichy : albert hall se rit de ses adversaires

Il n’y a

pas eu de course pour Albert Hall (Stravinsky) et Bertrand Lestrade. Le couple

s’est imposé très facilement dans la Grande Course de Haies de Vichy, laissant

Bambi du Rheu (Sunshack), son premier poursuivant, à dix longueurs. Bertrand

Lestrade a accéléré progressivement le rythme dans le dernier virage et, après

avoir assuré le saut de la dernière haie, s’est envolé dans la phase ultime,

franchissant le disque final au canter. Le protégé d’Arnaud Chaillé-Chaillé

succède à deux chevaux de classe ; L’Élu (Lomitas) et Berryville (Poliglote). «

C’est un cheval qui se transcende en terrain léger, explique son entraîneur.

Quand j’ai vu qu’il trouverait son terrain à Vichy, je n’ai pas hésité à le

courir à neuf jours d'intervalle. La pluie devrait revenir désormais, alors il

va prendre des vacances. » Retenons aussi qu’après les trois succès de

Guillaume Macaire, cette victoire est la cinquième en huit courses pour des

chevaux entraînés à Royan-La Palmyre. Albert Hall, âgé de 7ans, avait montré

des moyens en obstacle trois ans plus tôt, ce qui lui avait valu de participer

au Prix Pierre de Lassus (Gr3) à Auteuil et au Prix Renaud du Vivier (Gr1).

Issu d’une bonne famille de l’élevage Wildenstein, il est notamment le frère

utérin d'Arcangues (Sagace), vainqueur du Prix d’Ispahan et du Breeders’ Cup

Classic (Grs1), et d'Agathe (Manila), la mère de la championne Aquarelliste

(Danehill), lauréate du Prix de Diane et deuxième du Prix de l’Arc de Triomphe

(Grs1).