Prix du logis saint-germain (b) : saint agnan decroche son etoile a la maniere des forts

Autres informations / 28.08.2012

Prix du logis saint-germain (b) : saint agnan decroche son etoile a la maniere des forts

 « Il fallait qu’il coure comme cela pour aller

sur les Groupes. » Les propos de Jean-Claude Rouget sont limpides, comme le fut

la victoire de Saint Agnan (Verglas) dans le Prix du Logis Saint-Germain (B).

Le poulain de Gérard Augustin-Normand s’est imposé à la manière des forts. Il

est allé devant, et, dans la ligne droite, seule Charming Touch (Elusive

Quality) est parvenue à l’accrocher. Mais à cent mètres du poteau, le gris a

placé une nouvelle accélération pour se mettre hors de portée de la pouliche

des frères Wertheimer. « Il a une deuxième accélération, c’est la marque des

bons chevaux, commente encore l’entraîneur. Il met la tête par terre et il

dépote vraiment ! Maintenant, il va être dirigé vers le Prix des Chênes (Gr3).

» Saint Agnan avait été battu de peu en débutant à La Teste, par Sahawar (Dark

Angel), avant d’ouvrir son palmarès à Clairefontaine, où Bottoms Up (Whipper)

l’avait fait galoper jusqu’au bout. Mais, comme ce lundi, Saint Agnan avait

donné un dernier coup de rein décisif. Poulain encore immature qui devrait

pouvoir aller sur plus long, Saint Agnan va encore progresser. Vu le style de

son succès, nous lui décernons une JDG Rising Star.

UNE

SOUCHE DE LA LOUVIERE

Sylvain

Vidal avait acheté la mère de Saint Agnan, Scapegrace (Cape Cross), pleine de

Verglas, en décembre 2009, à Deauville. Elle faisait partie des achats de

poulinières destinées à être croisées à Le Havre. Saint Agnan a donc été élevé

à la Cauvinière, Sa troisième mère, Seralia (Royal Academy), a enlevé le Prix

Yacowlef (L). Elle a donné Serisia (Exit to Nowhere), deuxième mère de Saint

Agnan, et lauréate du Prix de Psyché (Gr3). Saint Agnan est le premier produit

de sa mère, restée inédite. Scapegrace a ensuite eu deux mâles de Le Havre,

l’un yearling, l’autre foal.