Ex-espoirs classiques face aux locaux

Autres informations / 07.09.2012

Ex-espoirs classiques face aux locaux

MARSEILLE-BORÉLY, VENDREDI

Pour battre les locaux dans la Coupe de Marseille (L), deux

entraîneurs n’hésitent pas à amener des chevaux ayant couru au plus haut

niveau. Jean-Claude Rouget présente abtaal (Rock Hard Ten), lauréat du Prix

Thomas Bryon (Gr3) à 2ans et installé parmi les favoris en début de saison des

2.000 Guinées de Newmarket (Gr1). Alain de Royer Dupré délègue, lui, lunayir

(Sinndar), deuxième de "B" à Chantilly et neuvième, en courant bien,

dans le Prix du Jockey Club (Gr1). Pour la première fois, Abtaal sera muni

d’œillères et on verra si cet artifice lui permettra de rebondir. Car depuis sa

deuxième place, pour sa rentrée, dans le Prix Djebel (Gr3), il faut bien dire

qu’Abtaal n’a pas été vraiment à la hauteur des espérances placées en lui.

Certes, il vient d’être malheureux à Deauville dans une Listed, mais le

retrouver à ce niveau maintenant aurait paru quasiment inconcevable en début de

saison. Pour la première fois, il va se présenter sur 2.000m. Lunayir reste sur

une quatrième place dans le Grand Prix du Lion-d’Angers (L). Mais il a dû faire

beaucoup d’extérieurs et l’a payé, face aux femelles – qui sont absentes dans

cette Listed – pour finir. Il vaut mieux que cela.

 

Les locaux seront représentés par les trois meilleurs 3ans

marseillais, Faraway run ??(Hurricane Run), mobaco (Slickly) et Gris caro (With

Approval). Mais tous les trois effectuent une rentrée et, face à des

adversaires affûtés, leur connaissance des lieux sera leur meilleur atout. En

classe pure, face à des chevaux comme Abtaal et Lunayir, finalement un peu

en-deçà de ce qu’on pouvait attendre d’eux au printemps, Mobaco, Gros Caro et

Faraway Run ont leur chance. Mais peut-être ont-ils aussi en vue d’autres

objectifs à l’automne, comme le Grand Prix de Marseille (L), le 10 novembre.

Enfin, l’attraction de l’épreuve, c’est alonso (Green Tune), qui compte de

bonnes performances en France dans les courses à conditions et a gagné le Grand

Premio National (A) à Madrid pour sa dernière sortie, en dépit d’un mauvais parcours.

Lui aussi effectue une rentrée, après s’être reposé en Espagne, mais son

entraîneur, Yan Durepaire, nous a avoué que son protégé serait mieux à

l’automne.