Prix de liancourt (l) : mandistana doit se rattraper

Autres informations / 02.09.2012

Prix de liancourt (l) : mandistana doit se rattraper

Disputé

sur les 2.000m de l’hippodrome de Longchamp, le Prix de Liancourt (L) regroupe

un lot de neuf pouliches de 3ans. Toutes portent le poids de 56 kilos, à

l’exception de Mandistana (Azamour), qui s’élance avec deux kilos de plus que

ses rivales. La pouliche d’Alain de Royer Dupré porte cette surcharge compte

tenu de ses bons accessits au niveau Groupe cette année. Elle descend de

catégorie, avec l’espoir d’obtenir un peu de confiance en vue des belles

épreuves automnales. La représentante du Prince Aga Khan est engagée dans deux

épreuves lors du week-end de l’"Arc" ; le Qatar Prix Dollar (Gr2) sur

1.950m et le Qatar Prix de Royallieu (Gr2), face aux représentantes de son

sexe, sur 2.500m. La pouliche princière est aussi engagée dans le British

Champions Fillies’ and Mares’ Stakes (Gr2) le 20 octobre prochain, à Ascot, sur

2.400m, ce qui avait souri à la lauréate des Oaks (Gr1) d’Epsom Dancing Rain

(Danehill Dancer) l’année dernière. La fille d’Azamour va aussi tenter de

rendre hommage à Valyra, une autre fille d’Azamour parée de la casaque verte à

épaulettes rouges, lauréate du Prix de Diane Longines (Gr1) cette année, et

malheureusement disparue des suites d’un accident à l’entraînement.

L'OPPOSITION

PAR LE PRINCE ABDULLAH

Très

facile lauréate de son maiden sur le sable le 7 août dernier, Zero Gravity

(Dansili) semble en mesure de pouvoir s’illustrer à ce niveau. La pensionnaire

de Pascal Bary défend les couleurs du Prince Abdullah et fait donc écurie avec

la protégée d’André Fabre, Magic Motif (Giant’s Causeway), récente quatrième du

Prix de Psyché (Gr3). La première nommée n’a pas encore montré ses limites,

mais affronte des pouliches qui ont déjà une large expérience de la

compétition. La seconde s’est bien comportée pour son premier essai dans une

course black type, mais n’est pas une gagnante en puissance. Elle n’a

d’ailleurs pas encore passé le poteau en vainqueur, après sept tentatives. Son

entraîneur, André Fabre, est aussi représenté par Spellwork (Hard Spun). La

pouliche de l’écurie Godolphin reste sur une deuxième place dans le Prix Madame

Jean Couturié (L), sur la même distance. Elle a été dominée du minimum par

Chutney Flight (Dylan Thomas), dont la performance dans le Prix de la Nonette

Shadwell (Gr2) est à oublier puisqu’elle a manqué son départ. Spellwork,

devançait à Vichy Indriya (Stormy River), qu’elle retrouve sur sa route.

ENGAGEMENT SUPPLEMENTAIRE D’AGHAREED

Lauréate

d’une course F sur ce tracé, le 1er juillet dernier, Aghareed (Kingmambo)

bénéficie d’un engagement supplémentaire pour se présenter au départ de cette

épreuve. Très brillante dans le "Psyché" fin juillet, elle n’a pu

suivre le mouvement final et a fini à distance.