Prix de lutece (gr3) : une hierarchie encore fragile

Autres informations / 09.09.2012

Prix de lutece (gr3) : une hierarchie encore fragile

Only a

Pleasure (Montjeu) avait montré, en s’imposant à Vichy lors du Festival du

Galop, qu’il pourrait devenir un stayer intéressant. Impression confirmée

quelques semaines plus tard, à Deauville, où le pensionnaire d’André Fabre a

remporté le Prix Michel Houyvet (L). Poulain très froid, souvent monté dans le

tournant final et paraissant le premier battu, Only a Pleasure a pour habitude

de finir fort ses courses une fois qu’il a enclenché. En s’imposant à

Deauville, il a pris le leadership des stayers de 3ans et va devoir confirmer

face à une opposition très semblable à celle qu’il avait dominée sur la côte

normande. Vu le déroulement du Prix Michel Houyvet, où beaucoup de concurrents

ont été pris de vitesse après une course sans train, la hiérarchie peut très

bien être bousculée dimanche. Canticum (Cacique) n’a été battu que du minimum

par Only a Pleasure et peut espérer une revanche, surtout qu’il a sans doute

une bonne marge de progression. Par ailleurs, Rollex Borget (Khalkevi),

troisième de cette Listed, avait montré son aptitude à la distance. Il aurait

cependant une piste assouplie.

LES

MALHEUREUX DE DEAUVILLE…

Valdo

Béré (Hurricane Cat) et Verema (Barathea) avaient été contraints de voyager en

épaisseur à Deauville et, logiquement, ils avaient accusé le coup pour finir.

Ces deux chevaux de classe sont tout à fait capables d’améliorer leur

classement. Poulain tout neuf, qui abordera pour la première fois la distance

de 3.000m, Amiens (Galileo) peut surprendre pour son essai à ce niveau. André

Fabre a choisi ce Groupe plutôt qu’un engagement plus facile, alors qu’Amiens

ne compte qu’un succès dans une course "F". Il faut y voir un signe.