Prix fairy legend (f) : loussia et le 22e succes de rudy pimbonnet en 2012

Autres informations / 11.09.2012

Prix fairy legend (f) : loussia et le 22e succes de rudy pimbonnet en 2012

Parmi

les pouliches les plus en vue de ce Prix Fairy Legend (F), maiden pour

pouliches de 3ans, Loussia (Footstepsinthesand) s’est imposée très facilement.

La protégée de Carlos Laffon-Parias n’a pourtant pas bénéficié du meilleur des

parcours. Contrainte de voyager en épaisseur, nez au vent, elle est entrée dans

la dernière ligne droite parmi les premières et a ensuite cloué sur place ses

rivales. Son jeune jockey, Rudy Pimbonnet, ne s’est pas affolé et a attendu

qu’elle s’équilibre pour la solliciter dans la phase finale. Il n’a eu ensuite

qu’à gérer son avance et le retour de O’Keefe (Peintre Célèbre), qui a fini

très vite, malgré un départ raté. « C’est une pouliche de plus en plus

maniable, explique Rudy Pimbonnet. Nous n’avons pas eu un bon parcours, très à

l’extérieur, mais j’ai pu me rabattre en troisième épaisseur dans le virage.

Elle a une longue accélération, alors, je lui ai donné le temps de

s’équilibrer. C’est une jument sympa, on verra bien ce qu’elle est capable de

faire par la suite. » Rudy Pimbonnet a glané à cette occasion le

trente-neuvième succès de sa carrière, le vingt-deuxième cette année. Sa

réussite actuelle est très impressionnante et son mentor, Carlos Laffon-Parias,

au service duquel depuis ses débuts dans la profession, a commenté : « Rudy est

un apprenti qui a fait beaucoup de progrès depuis ces six derniers mois.

Aujourd’hui, nous ne craignions que O’Keefe et la décharge a sans doute compté

dans cette course. » Quant à la débutante postale (Zamindar), la soeur de

Mutual Trust (Cacique), elle s’est montrée brillante en début de parcours et a

voyagé dans le sillage de la future lauréate, faisant beaucoup plus de chemin

que la plupart de ses rivales. Elle n’a ensuite jamais pu accélérer.