Prix melanos (l) : l’avenir s’annonce riant pour gemix

Autres informations / 05.09.2012

Prix melanos (l) : l’avenir s’annonce riant pour gemix

Usual

Suspects (Goldneyev) et Esmondo (Sholokhov) peuvent trembler. Les leaders des

hurdlers de 4ans ont trouvé un adversaire de marque en Gemix (Carlotamix) pour

le Prix Renaud du Vivier (Gr1). Le protégé de Nicolas Bertran de Balanda n’a

pas connu d’inquiétude dans la phase finale du Prix Mélanos (L). Il a réalisé

une véritable démonstration. Parti à l’arrière-garde, il a évolué parmi les

derniers, toujours avec beaucoup de ressources. Son jockey, David Cottin, l’a

rapproché seulement au bout de la ligne d’en face. À l’entrée de la ligne

droite, il a bien été menacé par Uppercut d’Albain (Dom Alco), Mazuelo

(Poliglote) et Orange Run (Hurricane Run). Mais lorsque son pilote a lâché la

tête, Gemix a tout de suite fait la différence sur le plat. Pour finir, David

Cottin s’est même fait plaisir en laissant glisser son partenaire. Et c’est

avec quatre longueurs d'avance que Gemix a passé le poteau en tête. Nicolas

Bertran de Balanda était ému après cette première victoire d’importance à

Auteuil : « Je suis impressionné par sa victoire. Moins allant que par le

passé, il a beaucoup progressé, en particulier sur l'obstacle, il est devenu plus

serein, plus appliqué. C’est ce qu’il faut pour Auteuil. Ce qui est prometteur,

c’est qu’il va aussi vite dans le terrain lourd. On va certainement courir le

Prix de Maisons-Laffitte (Gr3) et ensuite faire l’impasse sur le Prix Pierre de

Lassus (Gr3) pour aller sur le "Renaud du Vivier". » Gemix compte

maintenant quatre sorties en obstacle pour trois succès (deux à Auteuil, un à

Enghien) et une chute. Auparavant, il s’était imposé dans le Prix du Vert

Galant (B), démontrant une belle classe de plat, qui lui est utile désormais en

obstacle. Enfin, soulignons que Gemix est encore entier, ce qui est rare à ce

niveau, sur les obstacles.

LA

NOUVELLE VIE DE NICOLAS BERTRAN DE BALANDA

Gemix

est le premier partant en obstacle de Nicolas Bertran de Balanda, préparé

depuis sa base de Maisons-Laffitte. Le professionnel de Chazey-sur-Ain a en

effet installé une antenne dans les Yvelines depuis le 15 août, et souhaite

venir en région parisienne. David Cottin lui apporte son aide dans cette

nouvelle expérience, de même que Gaby Leenders, qui gère cette antenne

parisienne.

BON

RETOUR DE MAZUELO SUR LES HAIES

Vu

uniquement en steeple cette année, Mazuelo effectuait sa rentrée en haies dans

le Prix Mélanos. Il a donné une bonne réplique à Gemix entre les deux dernières

haies et obtient une méritoire deuxième place. Son entraîneur, Guy Cherel, nous

a indiqué : « Il n’a pas la lumière à tous les étages, mais lorsqu’il est bien,

il peut faire de belles choses. Le rythme n’a pas été assez sélectif, mais il

n’a pas été gêné. Il court bien au final, étant devancé par un cheval meilleur

que lui. Pour la suite, je ne sais pas encore. On peut le courir en steeple à

Enghien, mais je vais peut-être le laisser sur les haies car il est mieux dans

cette discipline. En steeple, il se pose trop de questions. » Orange Run a

terminé troisième devant Uppercut d’Albain, lequel a lancé la course au début

de la ligne d’en face. Son retour à Auteuil est plein de promesses. Lui aussi

n’évoluait pas dans sa discipline de prédilection, mais il a démontré ses

capacités pour cet automne.

UNE

FAUTE HANDICAPANTE POUR TEEJAY FLYING

Fidèle à

son habitude, Teejay Flying (Tiger Groom), le vainqueur du Prix Ferdinand

Dufaure (Gr1), a pris les devants. Il était encore parmi les premiers au saut

de la dernière haie, mais il a fauté sur cet obstacle et a cédé ensuite (8e).

Quant à la bonne Fubbs (King’s Theatre), elle a semblé tendue dans le parcours

et n’a pas réagi dans la ligne droite.

LA

FAMILLE DE GO MILORD

Gemix

appartient à la famille de Go Milord (Solicitor) : troisième mère de Gemix, Go

Mila (Go Marching) est la génitrice dudit Go Milord, lauréat de Gr3 à

Deauville, mais aussi de Go in Front (Nombre Premier), troisième du Prix Rose

or No (L). Mère de Gemix, Ges (Hours After) a gagné deux courses, l’une en plat

et l’autre sur les haies. Gemix est son troisième vainqueur. Notons que Gemix

est passé sur le ring d’Osarus, où il a été acheté pour 13.500 € par Thierry

Larrivière. Il a d’ailleurs commencé sa carrière pour ce dernier, avant d’être

acquis pour 28.555 € par la famille Teboul, suite à son succès dans un

"réclamer" à Vichy. C’était en juillet 2010.

LE BEL

APRÈS-MIDI D’OSARUS À AUTEUIL

Osarus a

vécu une belle journée, mardi à Auteuil. Deux chevaux passés sur le ring de La

Teste ont enlevé les deux épreuves principales de la réunion. Vendu à Thierry

Larrivière pour 13.500 €, le 11 septembre 2009, Gemix (Carlotamix) a enlevé le

Prix Mélanos (L) très facilement. Plus tôt dans l’après-midi, le bon My Maj

(Majorien) a remporté le Prix des Platanes. My Maj a été racheté pour 2.000 €,

le 16 septembre 2010.