Prix millkom (l) : un engagement a la portee de beauvoir

Autres informations / 08.09.2012

Prix millkom (l) : un engagement a la portee de beauvoir

 « Désormais, on ne va pas le courir rapproché

et lui trouver des engagements faciles pour qu’il devienne un bon 4ans. »

Jean-Claude Rouget avait été clair, après la démonstration de son pensionnaire

Beauvoir (Footstepsinthesand), dans le Prix de Louvières-en-Auge (B), à

Deauville. Son entourage va donner du temps au poulain de Gérard

Augustin-Normand cet automne et ne pas revenir vers les Grs1 tout de suite. Sur

son agenda, le Prix Millkom (L), qui tourne entre Bordeaux, Toulouse et donc La

Teste, est une belle opportunité de gagner une course black type. D’autant que

lors de son succès deauvillais, il a rassuré Jean-Claude Rouget en y ajoutant

la manière. Il s’était imposé de plus de trois longueurs, sans forcer. Confié

pour la première fois à Grégory Benoist, il doit saisir l’occasion pour enlever

cette Listed. Au vu de l’opposition, cela paraît dans ses cordes. Son principal

opposant pourrait être First Date (Selkirk), lequel avait séduit sur des pistes

rapides à Longchamp. Comme nombre de produits de Selkirk, il va apprécier le

bon terrain de La Teste. En vue cet hiver à Cagnes, Roero (Acclamation) a gagné

en courant sur sa fraîcheur à Toulouse, en juin. Il devançait On Call Now

(Acclamation) qu’il va retrouver. Sur ce qu’il a démontré depuis le début de sa

carrière, il peut lutter pour la victoire. Remarque qui vaut aussi pour Spoil

the Fun (Rock of Gibraltar), qui tourne autour de sa Listed. Une nouvelle fois,

il devrait tomber sur un os (Beauvoir), mais il doit finir dans les trois

premiers. Il est présenté par Christophe Ferland, tenant du titre avec Sulle

Orme (Chichicastenango). Il y aura du train dans cette compétition grâce à

Salvaro (Doyen), lequel vient de gagner de bout en bout à Clairefontaine. Il

est néanmoins barré par plusieurs rivaux. Lauréat de "B", Tropaios

(Excellent Art) n’a plus le choix des engagements, mais ce poulain tardif

possède encore une petite marge.