Prix richard et robert hennessy (l) : lucky to be supplee monpilou

Autres informations / 14.09.2012

Prix richard et robert hennessy (l) : lucky to be supplee monpilou

Le Prix

Richard et Robert Hennessy (L) n’a pas échappé à Guillaume Macaire. Pourtant,

si Monpilou (Saint des Saints) était le plus attendu, c’est son deuxième

couteau, Lucky to Be (Poliglote), qui a triomphé. Le 6ans a bénéficié d’un

parcours sur mesure de son jockey Raymond Lee O’Brien et a sauté tous les

obstacles magistralement. Il n’a eu ensuite qu’à dominer Bambi du Rheu

(Sunshack) à la lutte, lui qui a longtemps fait la course en tête. « Les

œillères ont été déterminantes, nous a expliqué Xavier Papot. Au départ, nous

courions pour une troisième place et le cheval l’a fait assez nettement. Il

avait déjà couru avec les oeillères, une seule fois, et ça lui avait fait un

bien fou car il s’était imposé ce jour-là. Avec cet artifice, il est donc

invaincu. C’est un très bon sauteur et cette qualité lui a servi. Il avait fini

troisième du Prix Maurice Gillois (Gr1) à 4ans, ne l'oublions pas, et faisait

donc partie des chevaux de classe du lot. » Lucky to Be a surpris sans

surprendre. Souvent à l’arrivée, c’est aussi un cheval qui a un certain

caractère. Ce jeudi à Auteuil, il a pu exprimer son potentiel, ce qui n’a pas

toujours été le cas par le passé. C’était le vrai Lucky to Be que nous avons pu

admirer, avec l’espoir qu’il poursuive dans cette voie.

BAMBI DU

RHEU CONFIRME SA BONNE RENTREE

Deuxième,

Bambi du Rheu n’a pas à rougir de son accessit, au contraire. Le cheval a

évolué sans contrainte, ainsi qu'il l'apprécie, et a fait tout ce dont il était

capable. Souvent à la hanche de Monpilou durant le parcours, il a pris le

relais en sautant le gros open-ditch, qu’il a littéralement avalé. Après un bon

parcours sur les haies de Vichy cet été, Bambi du Rheu lance bien sa saison et

fait plaisir à son entraîneur, Sylvie Audon : « Nous avions pris des risques

lors de sa rentrée à Vichy, car le terrain était très léger. Là encore, il

n’était pas à 100 % de ses capacités. C’est un cheval qui aime bien galoper à

sa main, alors nous avions demandé à Jo de le laisser faire. Pour la suite,

nous verrons bien comment il rentre et de toute façon, en steeple-chase, il est

obligé d’aller sur les belles épreuves. »

UNE

SUPERBE FAMILLE D’OBSTACLE

Élevé

par Marie-Christine Gabeur, Lucky to Be est le frère du champion Master Minded

(Nikos), vainqueur de huit Grs1 outre-Manche. Lucky to Be est également le

frère de Positive Thinking (Nikos), deuxième des Prix Fleuret (Gr3) et Duc

d’Anjou (Gr3), Good Spirit (Smadoun), deuxième d’un Gr2; et Hautclan (Chef de

Clan), placé de Listed en Grande-Bretagne.