Qualite et homogeneite au show aqps de l’ouest

Autres informations / 06.09.2012

Qualite et homogeneite au show aqps de l’ouest

Mercredi,

sur l’hippodrome du Lion-d’Angers, se déroulait la quatorzième édition du Show

AQPS de l’Ouest. Un rendez-vous à ne pas manquer pour les professionnels car

rappelons que de nombreux chevaux sont passés par ce concours de foals et

yearlings comme Usual Suspects (Goldneyev), lauréat du Prix Alain du Breil

(Gr1) au printemps, Polar Rochelais (Le Balafré), vainqueur du Grand

Steeple-Chase de Paris (Gr1) en 2010, ou encore Trifolium (Goldneyev), deuxième

de Gr1 en Angleterre. De nombreux éleveurs, propriétaires, entraîneurs et courtiers

français étaient présents ainsi qu’une vingtaine de professionnels anglais et

irlandais. En effet, par le biais du F.R.B.C. qui organisait pour la troisième

année l’AQPS Tour, Anglais et Irlandais ont visité pendant trois jours diverses

écuries, haras et hippodrome de l’Ouest, à savoir les écuries de Laurent Viel,

Alain Couétil, Étienne Leenders, le haras de la Rousselière et l’hippodrome de

Craon, mais également la visite de caves saumuroises et le plaisir gourmand

d’un restaurant troglodyte de Saumur.

LE

CHAMPION DES CHAMPIONS, UN FOAL PAR POLIGLOTE

Cette

année, le titre suprême, qui compare les gagnants des différentes sections,

foals âgés, jeunes foals, mâles et femelles, est revenu à un "foal mâle

âgé" (5,1 mois d’âge médian) par Poliglote et Neiland (Cyborg), présenté

et élevé par Alain Couétil. La mère de ce jeune produit avait produit également

Tamara (Poliglote), gagnante en plat et en obstacle mais aussi Urano (Enrique),

trois fois vainqueur en plat et exporté en Irlande depuis le mois de juin. En

remportant le concours, Alain Couétil a gagné une saillie de Gentlewave,

généreusement offerte par le haras du Thenney.

UN

CONCOURS HOMOGENE ET QUALITEUX

Lors de

ce concours, le jury –qui était composé d’Alban Chevalier du Fau, co-fondateur

de Channel Consigment et responsable de l’Écurie du Grand Mainguet, Lucinda

Russel, entraîneur écossais, et Peter Scudamore, ancien crack jockey anglais

qui servait, entre autre, l’entraînement de Martin Pipe – n’a pas eu la tâche

facile en raison de la qualité des produits qui leur étaient proposés. Chez les

"jeunes foals femelles" (4,7 mois d’âge médian), Jacky Chapdelaine a

remporté la section avec une fille d’Ungaro et Star City (Louveteau), de la

famille proche de Quito bleu (Agent Bleu), vainqueur sur l’hippodrome

d’Auteuil. Les "jeunes foals mâles" (3,8 mois d’âge médian) ont été

remportés par un produit de Ballingarry et Koscina (Dress Parade), présenté par

Mylène Peltier. La mère de ce lauréat n’est autre que la mère de Honey

(Highlanders) qui a produit les bons Quarouso (Lavirco), So Young (Lavirco),

Ograndy (Cyborg) et Upazo (Enrique), tous vainqueurs et placés de Groupe. Chez

les foals plus âgés, catégorie femelle (6,2 mois d’âge médian), le titre est

revenu à Cyane Rouge (Blue Bresil), présentée par Laurence Gagneux. La

catégorie mâle âgé (5,1 mois d’âge médian), le poulain d’Alain Couétil par

Poliglote remportait la section et s’adjugeait ensuite les titres de

"champions des foals" et de "champion toute catégorie".

Chez les 2ans, la victoire est revenue pour les femelles à Anixia (Mister

Tullio), élevée et présentée par Jean-Luc Couétil. Cette pouliche est en

famille directe avec Honey (Highlanders), mère de plusieurs vainqueurs de

Groupe cités précédemment. Ascot Saint Martin (Saint des Saints), présenté par

les co-éleveurs et copropriétaires du champion Ready Cash, l’Écurie Smart,

remportait la section des mâles. Sa mère Maya du Frêne (Le Pommier d’Or) fut

gagnante en plat et en obstacle sur l’hippodrome d’Auteuil. Ce dernier produit,

comparé à la gagnante des pouliches, a ensuite été sacré "champion des 2

ans".

YANN

POIRIER : « POUR AIDER LES ELEVEURS »

Yann

Poirier est le président de l’association des AQPS de l’Ouest, qui réunit trois

régions : la Bretagne, la Basse-Normandie et les Pays de la Loire. Avec nous,

il est revenu sur cette quatorzième édition du show des AQPS de l’Ouest. « Nous

sommes ravis de cette quatorzième édition qui a vu un nombre conséquent de bons

produits, notamment chez les foals. Nous avons pu également remarquer une nette

augmentation de la fréquentation des professionnels, aussi bien français

qu’étrangers, de la qualité des chevaux qui étaient proposés, mais aussi des

actes commerciaux qui s’effectuent lors de cette journée. Ce show permet aussi

de professionnaliser les plus petits élevages. Ils doivent se rendre plus

compétitifs face aux grosses structures et je pense que c’est également de là

que vient l’augmentation de la qualité de notre show. Cette année, nous avons

mis l’accent sur la présentation des 2ans car ce sont des produits beaucoup

plus faciles à vendre pour les éleveurs en raison de leur capacité à courir

rapidement. Notre association a pour but d’aider les éleveurs à sortir leurs

poulains de leurs prés et de les présenter aux professionnels, français et

étrangers, afin de trouver des solutions d’exploitation viables comme la vente

ou la location. Cette manifestation fait partie des outils que nous mettons à

leur disposition. Enfin, depuis quelques années, nous avons mis en place un

gros travail de communication pour la venue d’étrangers en France, et dans

notre région, plus particulièrement dans ce cas, et je tiens à remercier le

F.R.B.C. qui nous aide dans notre tâche. »

LUCINDA

RUSSEL : « UNE GRANDE QUALITE DE CHEVAUX »

Lucinda

Russel, entraîneur installée en Écosse, se rend depuis quelques années en

France pour les concours de Decize et du Lion-d’Angers. Parmi la centaine de

pensionnaires qui composent son écurie, six sont AQPS, et cette année, elle a

tenu à être membre du jury du show des AQPS de l’Ouest. « Je m’étais rendue

l’année dernière au concours de Decize, et c’est là que l’on m’avait proposé

d’être membre du jury du show des AQPS de l’Ouest 2012. J’avais d’ailleurs tout

de suite accepté car j’aime beaucoup cette race de chevaux. J’espère en avoir

bientôt plus à l’entraînement. Je suis venue cette année avec plusieurs de mes

propriétaires pour leur faire découvrir la France et voir ce que l’on pouvait

faire ici. Quant au déroulement de la journée, j’ai été ravie et stupéfaite par

la qualité de chevaux qui nous étaient présentés. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé

la gagnante des foals. Elle était très belle, avec beaucoup d’ossature. Nous

avons passé trois jours remarquables. Nous avons été très bien accueillis par

les organisateurs de ce show ainsi que par les différents professionnels qui

nous ont reçus chez eux. Je tiens également à remercier Capucine Houel et Laura

Saldou Masik, du F.R.B.C., qui nous ont fait partager de merveilleux moments

durant ces quelques jours »

RICHARD

VENN : « UNE BONNE OPPORTUNITE DE VOIR DE JEUNES CHEVAUX »

Richard

Venn, courtier anglais, faisait partie du voyage organisé par le F.R.B.C. Cela

fait quelques années qu’il se rend lui aussi en France aux différents concours

d’AQPS de France. Cette année, il a fait l’acquisition d’une pouliche foal par

Early March, présenté par Pierre de la Guillonière. « Ce fut une bonne journée,

très bien organisée. Ces manifestations sont d'excellentes opportunités pour

nous de voir de jeunes et bons chevaux, ainsi que de créer des contacts. J’ai

vu de nombreux produits intéressants aujourd’hui. Je suis venu pour en acheter

mais aussi pour en repérer pour des clients anglais qui souhaitent laisser

quelques produits à l’entraînement en France. Le programme des AQPS âgé de 3ans

est très intéressant en France. Ainsi que le reste des courses d’ailleurs. Les

dotations sont plus attrayantes et les frais d’entretien d’un cheval sont

quelque peu moindres comparés à ceux que l'on nous propose en Angleterre. Nous

avons passé trois jours formidables et nous avons d’ores et déjà réservé nos

places pour l’année prochaine. »