Des maidens qui se sont joues devant

Autres informations / 23.10.2012

Des maidens qui se sont joues devant

Les deux

maidens pour 3ans, le Prix du Val Marin et le Prix Val Saint-Père (courses F)

ont été gagnés sensiblement de la même façon, respectivement par Mazayyen

(American Post) et Menardais (Canyon Creek). Après avoir été devant, Mazayyen

s'est montrée intouchable dans la phase finale, bien que rapidement prise en

chasse par Touch of Silk (Shamardal) et O’Keefe (Peintre Célèbre), prise de

vitesse à l’arrière-garde. Ces deux pouliches placées dans de très bons maidens

devront encore attendre pour ouvrir leur palmarès. Seulement en valeur 33 avant

cette course, Mazayyen confirme ses récents progrès. « Elle est tardive et, en

prenant de la maturité, elle progresse, analysait son entraîneur, François

Rohaut. Sa valeur monte et ce qu’elle fait est de bon augure pour l’an

prochain. » Achetée 170.000 € en octobre 2010 à Deauville, Mazayyen fait partie

de la famille de Shake the Yoke et est aussi la soeur de Cashelgar (Anabaa),

placé de Listed à Ascot et bon vainqueur d'une B à Saint-Cloud. Mazayyen est

inscrite dans le book 1 des ventes Arqana de décembre. Chez les mâles,

Menardais a été monté près de l’animateur et, malgré la distance de 1.500m

qu’il découvrait après avoir couru sur 2.000m et plus, il s’est sauvé à

l’entrée de la ligne droite et n’a jamais été approché. Le débutant, Si

Symphonique (Country Reel), frère de l’invaincue en France Oceane Music (Ocean

of Wisdom), a bien couru et se classe deuxième. Il venait de courir – et de

gagner – une course Afasec. Menardais a aussi couru une course école, ce qui

lui a sans doute été profitable, car il n’avait pas été revu en compétition

officielle depuis le 1er juillet. Il pourrait courir de nouveau cette année,

d’après son entraîneur, Pascal Bary : « Nous éviterons les terrains lourds,

mais il pourrait de nouveau se produire sur P.S.F. avant la fin de l’année. »

Menardais est le frère du bon cheval suisse Maintop (Royal Academy) et il a

pour deuxième mère Madeleine’s Dream (Theatrical), gagnante de la Poule d’Essai

des Pouliches (Gr1). Sa troisième mère est L’Attrayante, auteure du doublé

1.000 Guinées d’Irlande - Poule d’Essai.