Dimanche a longchamp - qatar prix de l’arc de triomphe (gr1) : ils ont tout a prouver

Autres informations / 06.10.2012

Dimanche a longchamp - qatar prix de l’arc de triomphe (gr1) : ils ont tout a prouver

Comme en

2011 et 2010 (édition de Danedream et de Workforce), le Qatar Prix de l’Arc de

Triomphe n’attend pas la confirmation d’un champion dominateur tout au long de

la saison, comme l’ont été Sea the Stars, Zarkava, Dalakhani, Sinndar ou

montjeu. Cette année, la plupart des favoris au départ ont encore des preuves à

donner. Orfèvre (Stay Gold), porte sur ses épaules la pression de tout le

peuple japonais qui veut le voir rejoindre les légendes européennes au palmarès

de l'“Arc”. Meilleur 3ans outre-Manche, Camelot (Montjeu) affronte pour la

première fois ses aînés et doit prouver que ses victoires ne sont pas juste le

fruit d’un cheval dominateur dans sa génération. Meilleur 3ans français,

Saônois (Chichicastenango) va devoir repousser une nouvelle fois ses limites de

vrai cheval de course pour faire éclater aux yeux du monde son talent. Deuxième

l’an dernier, Shareta (Sinndar) doit confirmer qu’en l’absence de Danedream

(Lomitas) c’est bien elle la meilleure femelle en Europe. Grand point

d’interrogation, Great Heavens (Galileo), gagnante des Irish Oaks (Gr1), doit

elle aussi montrer qu’elle est capable de passer la marche qui la sépare du

sommet du plus haut niveau. D’un côté, l'“Arc” 2012 n’a pas été épargné par les

coups du sort, avec les défections successives pour des raisons diverses de

cinq prétendants au titre : Valyra (Azamour), No Risk at All (My Risk), Snow

Fairy (Intikhab), Danedream et Nathaniel (Galileo). Mais cette édition

s’annonce aussi comme un match somptueux, riche de chevaux qui ont brillé sur

trois continents différents. l'“Arc” reste un sommet et beaucoup d’ingrédients

sont réunis pour que ce 91e championnat du monde des pur-sang le

soit.