Enghien-soisy, grand steeple-chase d’enghien (gr2) : la reine formosa joana has face au suzerain pythagore

Autres informations / 27.10.2012

Enghien-soisy, grand steeple-chase d’enghien (gr2) : la reine formosa joana has face au suzerain pythagore

La reine

2011 d’Enghien, Formosa Joana Has (Turgeon), face au seigneur des lieux,

Pythagore (Kahyasi), qui envisage de lui prendre son trône. L’affiche du Grand

Steeple-Chase d’Enghien (Gr2) 2012 a fière allure et prouve l’importance

d’avoir deux hippodromes d’obstacle en région parisienne, aux profils

différents. D’autant que le plateau de Soisy crée de nouvelles vedettes et

offre une série de passionnantes rencontres sur le steeple. Cette année,

Pythagore a survolé ces rencontres, enlevant les Prix Romati (L), le Grand

Steeple printanier d’Enghien, de la Gascogne (L), Solitaire et Jim Crow. En

l’absence de Formosa Joana Has, partie guerroyer sur les haies d’Auteuil, il a

pris sa place en haut de la hiérarchie des steeple-chasers d’Enghien. Il n’a

jamais affronté la distance de 5.000m qu’il va découvrir ce samedi, mais il a

pour habitude de patienter dans le peloton, avant de passer à l’attaque dans la

ligne droite. On notera également qu’il ne tire pas dans un parcours et il

devrait donc faire sa valeur. Mais Formosa Joana Has n’est pas n’importe qui.

L’an dernier, elle avait réussi un début d’année similaire à celui de

Pythagore, décrochant le "Romati", mais aussi le Grand Steeple et la

Grande Course de Haies d’Enghien (Gr3). Au premier semestre, elle a enlevé les

Prix Juigné et Hypothèse (Grs3) et a conclu troisième de la Grande Course de

Haies d’Auteuil (Gr1), ce qui situe sa classe pure. Dernièrement, elle a

terminé troisième du Prix de la Gascogne, derrière Pythagore et Al Bucq

(Goldneyev), qu’elle va retrouver. Elle recevait deux kilos du pensionnaire

d’Emmanuel Clayeux, mais elle avait besoin de revoir le steeple et a fait ses

preuves sur les voyages au long cours.

LES

ARBITRES DU MATCH

Une

course n’est jamais faite d’avance, encore moins sur les obstacles. Plusieurs

chevaux peuvent s’immiscer dans le match prévu entre Formosa Joana Has et

Pythagore. On peut penser à Rescato de l’Oust (Maresca Sorrento), avec lequel

Anthony Lecordier fera son retour à la compétition. Vainqueur du Prix du

Président de la République (Gr3) 2010, il fait aussi très bien Enghien. L’an

dernier, il s’était classé quatrième de ce Gr2, en ayant eu une préparation

similaire à celle de cette année. Il vient de courir par deux fois sur les

haies et, dernièrement, à Enghien, il a fourni une fin de course probante.

Parmi les autres arbitres, on peut citer River Choice (River Mist), qui devrait

donner du rythme à la course avec Sirène d’Ainay (Dom Alco). Deuxième du Grand

Steeple d’Enghien 2011, il avait donné du fil à retordre à Formosa Joana Has.

Cheval de train, il va imprimer son rythme et peut aller loin. D’autant qu’il a

été gardé frais pour cette compétition. La distance sera le point

d’interrogation pour Al Bucq (Goldneyev), qui n’a que deux sorties en steeple,

toutes deux à Enghien. Mais sa deuxième place devant "Formosa" dans

le "Gascogne" lui donne une bonne chance. Il ne faut pas oublier

Thallium (Shaanmer) qui s’était classé troisième du Prix Robert de

Clermont-Tonnerre (Gr3) en début de saison. Madox (Trempolino) est, quant à

lui, un excellent finisseur et peut "manger des morts" en fin de

parcours. Quant à Tir au But (Trempolino), il ne faut également pas oublier

qu’il avait enlevé le Prix Journaliste (L) au printemps, à Enghien.

QUAROUSO

ET REMEMBER ROSE CHANGENT D’HIPPODROME

Habitués

de l’hippodrome d’Auteuil, Remember Rose (Insatiable), lauréat de huit Groupes

sur la butte Mortemart, dont le Grand Steeple et La Haye Jousselin (Grs1) et

Quarouso (Lavirco), vainqueurs des Prix Georges Courtois (Gr2) et Robert de

Clermont-Tonnerre, changent d’horizon. Le premier aura pour lui son fonds

inépuisable, même s’il n’a couru qu’une seule fois à Enghien, sur les haies,

finissant non placé. De plus, sur sa vraie valeur, il est au-dessus de ses

rivaux. Mais ses dernières sorties ont été décevantes. Quarouso a déjà bien

fait Enghien et il a toujours été à son aise en automne.