Prix claude le lorrain (l) : un vrai groupe

Autres informations / 10.10.2012

Prix claude le lorrain (l) : un vrai groupe

Listed

ouverte aux 5ans et plus, sur les "balais", le Prix Claude Le Lorrain

est mieux qu’une course principale. De par la qualité de ses partants,

l’édition 2012 vaut largement un Groupe. Cette compétition fait partie de ce

circuit de courses qui sont des tremplins possibles aussi bien pour les steeple-chasers

que les hurdle-racers, en vue d’objectifs plus importants. Neuf chevaux seront

en lice dans cette épreuve, dont Grand Tard (Tôt ou Tard), un sauteur très

estimé que son entraîneur, Yann-Marie Porzier, pense courir dans le Grand Prix

d’Automne (Gr1). Grand Tard n’a couru que deux fois en obstacle, pour un succès

dans le Prix Achille -Fould (L) et un premier accessit derrière l’excellent

Porto Rico (Video Rock). Il trouvera une tâche plus facile dans cette Listed

plutôt que dans le Prix Carmarthen (Gr3) et peut logiquement s’imposer. En

classe pure, Bel la Vie (Lavirco) est le cheval de la course. Le protégé de

Guillaume Macaire a décroché le Prix Renaud du Vivier (Gr1) 2010 et conclu

deuxième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). Ensuite, après une

interruption de carrière, il a gagné en steeple et revient cette fois en haies.

Impressionnant lauréat du Prix de l’Orléanais pour sa réapparition, Saindor

(Saint des Saints) a pris les devants pour gagner "à la Mandali". Le

pensionnaire de Tom George trouvera un terrain lourd sur lequel il a déjà

gagné. Et même si la distance sera un peu plus longue que lors de son dernier

succès, il s’annonce dangereux. Remarque qui vaut aussi pour Jean d’Angely

(Pelder), auteur d’une bonne réapparition, dans le Prix d’Angers, où Jacques

Ricou l’a respecté. Retenu par Guillaume Macaire à Bordeaux, Jacques Ricou

laissera sa place à David Cottin. Lauréat du Prix Georges Courtois (Gr3),

Quarouso (Lavirco) n’a pas séduit ce printemps. Il effectuera sa rentrée, en

haies, et aurait certainement préféré une distance plus longue.