Snape maltings prive nightance paolo du double dans l’“arc” suisse

Autres informations / 01.10.2012

Snape maltings prive nightance paolo du double dans l’“arc” suisse

Ils

n’étaient que sept – plancher négatif depuis la création de l’épreuve – en

piste dans le Grand Prix Jockey-Club pour le dernier sommet de la saison

suisse. Fait notable, c’est Frauenfeld, suite aux déboires de Zurich-Dielsdorf,

qui accueillait, corde à droite donc, l’événement. L’absence de tout 3ans a

pesé dans la balance quantitative, sinon qualitative, la promotion 2009

n’ayant, Raheb (Red Ransom) – sur la touche – excepté, guère marqué les

esprits. Mais sept rimait avec casse-tête : les "lignes"

s’entrecroisaient sans dégager une quelconque "vérité". Snape

Maltings (Sadler’s Wells) défendait seul le pavillon tricolore, sur une piste

qui avait vu le triomphe, en 2009, de Dubai Rose (Dubai Destination), sous les

mêmes couleurs, dans le Derby. Ayant attendu le plus longtemps possible, le

protégé d’Henri-Alex Pantall est venu ajuster

Nightdance

Paolo (Paolini) dans les cinquante derniers mètres, au prix d’un beau coups de

rein. Le tenant du titre avait pour sa part pris le relais de l’animateur,

Oriental Fox (Lomitas), dans la ligne droite, avant de subir le même sort. Soit

un "Jockey-Club" sous un air de revanche, le jumelé gagnant ayant été

inversé par rapport au Défi du Galop d’Avenches en 2011.

YEARLINGS

: DE MAL EN PIS

Ce ne

sont pas les résultats de la vente de yearlings organisée la veille en

Thurgovie qui mettront du baume au cœur des partisans de l’élevage national.

Sans vouloir l’enterrer, il s’agit d’être très factuel : sur les seize sujets

présentés par huit éleveurs, trois seulement ont trouvé preneur. Le top price

va au crédit d’un fils de Lord of England, adjugé 20.000 €. Pour mémoire, lors

de la période faste du secteur, il y a une quinzaine d’années, plus de cent

poulinières, tant au trot qu’au galop, étaient saillies