Une nouvelle japonaise aspire a l'“arc”

Autres informations / 17.10.2012

Une nouvelle japonaise aspire a l'“arc”

Dimanche

dernier, à Kyoto, Gentildonna (Deep Impact) est devenue la quatrième pouliche

de l’histoire à remporter la Triple couronne japonaise. L’an dernier, orfèvre

(Stay Gold) avait réalisé pareil exploit dans la version réservée aux mâles.

Gentildonna, qui défend les couleurs de Sunday Racing, a devancé d’un nez

Verxina (Deep Impact) dans le Shuka Sho (Gr1, 2.000m). Les deux filles du

top-étalon japonais, lauréat de la Triple couronne en 2005, ont été élevées à

Northern Farm, tout comme la troisième, Aromatico (King Kamehameha). Autre

anecdote : Verxina a terminé deuxième de Gentildonna lors de chacune des étapes

de la Triple couronne, l'Oko Sho (Gr1, l’équivalent des "Guinées"),

le Yuhsun Himba (Gr1, l’équivalent des Oaks), puis le Shuka Sho. Avant

Gentildonna, Apapane (King Kamehameha), en 2010, Still in Love (Sunday Silence)

en 2005 et Mejiro Ramonu (Mogami), en 1986, avaient fait aussi bien. Elles

n’avaient pas franchi les frontières de leur île pour exercer leur talent sur

les champs de course internationaux. L’entourage de Gentildonna, que l’on

considère comme la nouvelle Buena Vista (Special Week), parle déjà du Qatar

Prix de l’Arc de Triomphe… Gentildonna illustre à elle seule la politique

d’élevage de Katusmi Yoshida, qui a créé en janvier 1994 Northern Farm, le

haras qui domine les courses japonaises. Sa mère, Donna Blini (Bertolini), a

été achetée 500.000 Guinées à Tattersalls en décembre 2006. Elle avait gagné les

Cheveley Park Stakes (Gr1) et sortait de l’entraînement. Croisée à Deep Impact

une première fois, elle a donné d’emblée Donau Blue, deuxième du Victoria Mile

(Gr1) au printemps.