Disparition d’assessor

Autres informations / 15.11.2012

Disparition d’assessor

L’étalon

du haras de Tréban Assessor (Niniski) est mort dans la nuit de mardi à mercredi

des suites de problèmes digestifs, à l’âge de 23ans. Assessor était autrefois

un pensionnaire de Richard Hannon qui évoluait sous les couleurs de Björn

Nielsen. Troisième du Racing Post Trophy (Gr1) à 2ans, il a remporté le Lingfield

Derby Trial (Gr3) l’année suivante, le propulsant parmi les favoris du Derby

d’Epsom (Gr1), dont il dû se contenter de la treizième place. Converti en

stayer, il remporte en fin d’année de 3ans le Prix Royal Oak (Gr1). À 4ans, il

finira deuxième de l’Ascot Gold Cup et de l’Irish St Leger (Grs1), avant de

triompher à nouveau à Longchamp dans le Ciga Prix du Cadran (Gr1), ce qui lui

vaudra de truster ses couleurs scandinaves pour celles du Sultan Al Kabeer. En

piste jusqu’à l’âge de 7ans, il arrête sa carrière avec six victoires de Groupe

au compteur et rejoint ensuite la France, où il fera le bonheur des Haras

Nationaux. « C’est ce cheval qui a fait le haras de Tréban, indique Pierrick

Pouzol, le responsable des lieux. Quand je suis arrivé dans cette station des

haras nationaux, il y faisait la monte depuis un an. Il montait cent juments

par an et a permis aux éleveurs de voir comment nous travaillions. C’est grâce

à lui que d’autres étalons sont venus ici et que d’autres suivront. » Assessor

n’a jamais eu une grande jumenterie, mais est toujours parvenu à sortir de bons

chevaux. Il est le père de nombreux chevaux d’obstacle de talent, dont deux

gagnants de Gr1 outre-Manche ; My Way de Solzen et Rêve de Sivola. Le premier

nommé a remporté l’Arkle Chase, le World Hurdle et le Long Walk Hurdle (Grs1).

Le second a, lui, remporté le Champion Novice Hurdle (Gr1) de Punchestown et le

Novices Hurdle (Gr1) de Newbury. « Assessor donnait sa volonté à ses produits.

C’était un cheval dur comme le béton, qui ne montrait jamais de signe de

faiblesse. Il transmettait ça à sa production, ce qui lui a permis de sortir de

bons chevaux malgré tout. » Avec la disparition d’Assessor, le haras de Tréban

ne propose plus que les saillies de Laverock et Khalkevi.