Disparition de patrick serres

Autres informations / 09.11.2012

Disparition de patrick serres

 « Patrick Serres, terrassé par une crise

cardiaque au début de la vacation du Lion-d'Angers, était un homme de cheval

exemplaire, un parangon de toutes les qualités requises pour bien faire ce

métier de passion. Jockey d'obstacle, formé aux écoles exigeantes Péréa et

Couétil, il avait eu le temps de conseiller le jeune (et peu doué)

gentleman-rider que j'étais, et lorsque bien des années plus tard, il est venu

monter des lots chez moi, il avait gardé sa bonne humeur toujours égale, sa

gentillesse, la conscience professionnelle, le respect du cheval et des gens,

que nous lui avons tous toujours connus.Cavalier hors pair, doué d'autant de

tact avec les gens qu'avec les chevaux, il a été pendant des années un pilier

du haras de Préaux puis de la clinique Stockwell, et bien des chevaux lui

doivent une fière chandelle. Patrick était pour les jeunes un modèle de

courtoisie, de courage, et de bon sens, des gens comme lui sont la colonne

vertébrale de notre profession, ceux qui font vraiment "la recette", qui

par leur passion, leur abnégation et leur compétence font vivre l'institution.

» David Powell