Emirates melbourne cup (gr1) : a vos reveils pour soutenir dunaden et americain

Autres informations / 06.11.2012

Emirates melbourne cup (gr1) : a vos reveils pour soutenir dunaden et americain

Les deux

derniers lauréats– français ! – du Melbourne Cup (Gr1), Dunaden (Nicobar) et

Américain (Dynaformer), seront au départ de l’édition 2012 de la course qui

"arrête la Nation". Une tentative de doublé rare pour des étrangers,

qui mérite bien que nous nous levions à 4 heures pour soutenir nos

"frenchies". D’autant qu’ils partiront avec les positions de

"cofavoris". Selon les bookmakers, le favori est Mount Athos

(Montjeu), présenté par Luca Cumani, qui n’a encore jamais gagné la course, en

dépit de plusieurs essais. Mais Mount Athos est seulement lauréat de Gr3 en

Angleterre et il prend le départ de la course sans avoir pris le soin de courir

une préparatoire sur place. Certes, nos deux Français porteront le top weight,

mais l’Australie, c’est un peu chez eux. La preuve, déjà, avec Dunaden,

invaincu en trois sorties au pays des kangourous. Gagnant de la précédente

édition du Gr1, il a aussi gagné le Geelong Cup (Gr3) et il a décroché le

Caulfield Cup (Gr1) avec la manière. Petit changement par rapport à l’année

dernière, il sera associé à Craig Williams, lequel l’a monté à Sha Tin, lors de

son succès dans le Hong Kong Vase (Gr1). Et non par Christophe Lemaire.

Américain a également changé de jockey et Damien Oliver va le découvrir dans le

Melbourne Cup, un pari osé. Héros de l’édition 2010, Américain a conclu

quatrième en 2011. Après un début d’année en Australie, il est revenu en

France, mais ses dernières courses ne l’ont pas montré sous son meilleur jour.

LES

AUTRES EUROPEENS

Hormis

Dunaden et Américain, six autres Européens seront en lice, dont Red Cadeaux

(Cadeaux Généreux), deuxième du Coronation Cup (Gr1), à Epsom, cette saison,

présenté par Ed Dunlop, Galileo’s Choice (Galileo), gagnant en obstacle,

vainqueur de Gr3 et très endurci, Fiorente (Monsun), en vue à Newmarket July ou

encore Cavalryman (Halling), reconverti en stayer. Mais tous ces chevaux n’ont

couru aucune préparatoire australienne, ce qui complique leur tâche. Également

en lice, Tac de Boistron (Take Risks), l’ex-pensionnaire d’Alain Lyon, sera

monté par Olivier Doleuze. Mais il n’a pas séduit lors de la dernière

préparatoire.

LE

MELBOURNE CUP, UN PARADOXE

Le

Melbourne Cup, c’est la plus grande épreuve australienne. Mais, paradoxalement,

alors que ce pays détient les meilleurs sprinters au monde, comme la reine

Black Caviar (Bel Esprit), sa plus grande course a pour cadre une compétition

de fond.