Gaterie en vrai stayer

Autres informations / 14.11.2012

Gaterie en vrai stayer

Plus c’est long, plus c’est bon pour Gâterie (Dubaï Destination). Dès ses premiers pas, la protégée d’André Fabre a été orientée vers les longues distances, gagnant le Prix Roselière (F) sur 2.400m. Rallongée ensuite à 3.000m, Gâterie a mis du temps pour doubler la mise, étant tardive mais, finalement, elle vient de signer la deuxième victoire de sa carrière dans le Grand Prix d’Angers (A). Constamment dans le sillage des chevaux de tête, elle a pris l’avantage à trois cents mètres du poteau, contrant sûrement Renneti (Irish Wells) tout au long de la ligne droite, pour finir. Son jockey, Maxime Guyon, nous a précisé : « Elle court très bien et s'est montrée courageuse pour finir malgré les attaques de Renneti. Cette distance lui correspond bien et elle gagne proprement. » À son affaire dans les courses pour stayers, Renneti s’est bien défendu, ce qui a fait dire à son mentor, Étienne Leenders : « Il est à sa place. Il court très bien malgré son peu d'expérience. Il est comme sa mère qui s'était bonifiée avec l'expérience et la distance. Les longues épreuves comme celle-ci lui correspondent vraiment mieux. Il ira rejoindre Les Beaufs l'année prochaine. » Déception avec Sir Vic (Svedov), qui a cependant tiré pendant plus d’un tour, tout en essayant de refaire du terrain en pleine piste, mission quasi-impossible sur l’hippodrome d’Éventard.

LA SOUCHE D’ALBERTINE

La pouliche a été élevée par Darley et sa mère, Galatée (Galileo), dont elle est le deuxième produit, est issue de l’élevage Dubois. Cette dernière avait été achetée pour 1.400.000 Guinées à Tattersalls, en décembre 2007. Elle avait auparavant gagné les Blue Wind Stakes (Gr3) et provient de l’une des meilleures souches Wildenstein, puisque c’est une petite fille d’Albertine (Irish River), la mère d’Arcangues (Sagace), lauréat du Prix d’Ispahan et du Breeders’ Cup Classic (Grs1), et d’Agathe (Manila), deuxième d’une Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) et génitrice d’Aquarelliste (Danehill), gagnante du Prix de Diane (Gr1).