Prix antivari (f) : ocovango, tout seul comme un grand

Autres informations / 02.11.2012

Prix antivari (f) : ocovango, tout seul comme un grand

Véritable

peinture au rond de présentation, comme le sont souvent les produits de Monsun,

Ocovango a débuté victorieusement dans le Prix Antivari (F), une course de

qualité pour inédits. Seul comme un grand, il s’est installé en tête et a

dirigé les débats, bien posé sur la main de son jockey, Pierre-Charles Boudot.

Lorsque ce dernier lui a demandé d’accélérer, Ocovango a répondu, prenant ses

distances sur Bravodino (Dynaformer) et Artibai (Aussie Rules). Ensuite, il a

continué à son rythme et ses principaux adversaires sont restés dans leur

action. Bravodino a donc laissé une belle impression et le style de sa victoire

laisse augurer une belle carrière. Nous lui attribuons donc une JDG Rising

star. Jockey d’Ocovango, Pierre-Charles Boudot a déclaré : « C’est un très beau

poulain ; pour finir, il s’est détaché et le fait bien, très sûrement. »

Ocovango appartient au prince Faisal, lequel a brillé, par le passé, à

Saint-Cloud, avec Dandoun (Halling), vainqueur du Prix du Muguet (Gr2) 2003.

Bravodino a effectué des débuts honorables, de même qu’Artibai, lequel court de

façon prometteuse, après avoir tenté sa chance en dehors.

UN

PETIT-FILS DE CRYSTAL MUSIC

Élevé

par Watership Down Stud, Ocovango est le petit-fils de Crystal Music (Nureyev),

gagnante du Fillies’ Mile et deuxième des Coronation Stakes et des Irish 1.000

Guineas (Grs1). Crystal Music a donné Crystal Moment (Distorted Humor), qui

s’est placé de Stakes. Mère d’Ocovango, Crystal Maze (Gone West) est restée

inédite. Ocovango est son premier produit.