St nicholas abbey en route vers le double

Autres informations / 03.11.2012

St nicholas abbey en route vers le double

St Nicholas Abbey (Montjeu), lauréat du Breeders’ Cup Turf  (Gr1) l’an dernier, peut réaliser le doublé réussi par Conduit (Dalakhani) en 2008 et 2009. Même s’il n’a pu se montrer menaçant dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) disputé sur un terrain particulièrement pénible, le représentant de Coolmore reste une valeur sûre dans ce genre de compétitions. S’il montre le même visage que lors du Coronation Cup (Gr1), il s’annonce difficile à battre. Aidan O’Brien sellera aussi Treasure Beach (Galileo), qui a couru aux États-Unis lors de ses deux dernières sorties. Nettement battu dans l’Arlington Million (Gr1), il s’est mieux comporté dernièrement dans les Joe Hirsch Classic Invitational Stakes (Gr1), où il n’a été devancé que par Point of Entry (Dynaformer). Ce pensionnaire de Claude McGaughey est le concurrent américain le plus en vue. Il faut dire qu’il a remporté trois Grs1 successivement : les Joe Hirsch Classic Invitational Stakes, les Sword Dancer Invitational Stakes et les Man O’War Stakes. C’est donc ce qui se fait de mieux aux États-Unis sur le turf.

SHARETA, SUR SON TERRAIN DE PREDILECTION

Les intérêts français seront représentés par Shareta (Sinndar). En classe pure, la représentante de S.A. Aga Khan a le niveau pour remporter une telle épreuve. Elle va retrouver le bon terrain qu’elle apprécie, mais les deux interrogations concernant sa candidature concernent le tracé de Santa Anita, avec des courbes serrées auxquelles sa grande action ne la prédestine guère, et le fait que cette course intervienne en fin de carrière, après une saison chargée. Le risque, donc, qu’Alain de Royer Dupré n’a pas caché, c’est qu’elle se présente sur la pente descendante. Le japonais Trailblazer (Zenno Rob Roy), à l’inverse, se présentera avec une certaine fraîcheur. Son entourage a pris soin de lui donner une course préparatoire sur cet hippodrome. C’était sur le mile, une distance sans doute trop courte pour ses aptitudes, et malgré une absence de quatre mois, il s’est classé deuxième d’Obviously (Choisir). Quatrième du Japan Cup (Gr1) l’an dernier, il est capable d’inquiéter les favoris.