Starry night ne lache pas les commandes

Autres informations / 23.11.2012

Starry night ne lache pas les commandes

Venue rapidement se porter en tête, Starry Night (Marchand de Sable) est allée au bout dans le Prix de la Touche aux Mulets (F). La représentante de Lady O’Reilly a su placer une accélération décisive dans la ligne droite pour prendre du champ sur ses rivales. Attentiste, Sole Reign (Desert Style) a fourni un très bon effort final pour venir prendre la deuxième place devant Aulne (Hurricane Run), la favorite, dont les débuts sont très corrects. Starry Night a eu le désavantage et l’avantage– car c’en est un sur cette piste – d’aller devant. Si cette leçon ne s’avère pas trop mauvaise, il faudra compter sur elle l’an prochain. La note d’espoir est à mettre à l’actif de sa dauphine, qui devrait rapidement pouvoir ouvrir son palmarès.

LA SOEUR DE MISS CRISSY

Élevée par Petra Bloodstock Agency, Starry Night est une fille de Seracina (Nashwan), gagnante à 3ans et déjà génitrice de Miss Crissy (Verglas) qui, sous l’entraînement de Mikel Delzangles, s’est classée deuxième des Prix de Pomone et de Royallieu (Grs2). Cette famille est bien connue, puisque la deuxième mère de Starry Night est Seralia (Royal Academy), gagnante du Prix Yacowlef (L) et troisième du Prix du Calvados (Gr3). Seralia a produit Serisia (Exit to Nowhere), lauréate du Prix de Psyché (Gr3), et est une soeur de Shaka, lauréat du Critérium de Saint-Cloud (Gr1). En août 2012, à Deauville, le frère de Starry Night, par Le Havre, a été acheté yearling 120.000 euros par Shadwell France.