Tres blue en poulain d’avenir

Autres informations / 06.11.2012

Tres blue en poulain d’avenir

Comme dans l’équivalent pour les femelles, le Prix du Saussay (B) est revenu à un pensionnaire d’Henri-Alex Pantall, et comme Red Shot (Gentlewave), Très Blue (Anabaa Blue) "l’a fait" de bout en bout. Pont Marie (Great Journey) est venu l’attaquer dans la ligne droite, mais il n’a fait que le pousser, Très Blue a toujours conservé l’avantage. Contrairement à Red Shot, Très Blue n’a que peu d’expérience et il est encore immature, comme nous l’a expliqué Ludovic Gadbin : « Je pense qu’il sera mieux quand il pourra venir sur les autres. Là, il a été obligé d’aller devant, et son succès n’en est que plus méritoire. Il avait bien débuté à Longchamp, tout en ayant été contraint de venir trop tôt. Puis, en Allemagne, dans un Gr3, cela s’était mal passé. La piste était très collante et il n’avait pas eu un bon parcours, alors Maxime Guyon n’avait pas insisté. Je pense qu’il va faire un bon 3ans, et maintenant qu’il a gagné sa B, nous allons le laisser tranquille pour l’an prochain. » Très Blue avait débuté dans le Prix de Fontenoy (F), à Longchamp, terminant deuxième de Visiyani (Rock of Gibraltar), deuxième du Prix des Chênes et troisième du Prix Thomas Bryon (Grs3). Il n’avait qu’à répéter ses débuts pour s’imposer ici…

LE FRERE DE TRES RAPIDE

Très Blue a été élevé par son propriétaire, Horst Rapp. Sa mère, Très Ravi (Monsun), s’est classée deuxième du Prix de la Nonette (Gr3) et a ensuite bien réussi au haras, puisqu’elle a déjà donné Très Rock Danon (Rock of Gibraltar), plusieurs fois gagnant de Gr3 en Allemagne, ainsi que Très Rapide (Anabaa Blue), deuxième du Prix de Royallieu (Gr2) et du Prix Allez France (Gr3), et troisième du Prix de Pomone (Gr2). Sa deuxième mère, Très Magnifique (Gay Fandango), s’est également illustrée au niveau Groupe.