Un premiere gagnante pour le frere de vespone

Autres informations / 29.11.2012

Un premiere gagnante pour le frere de vespone

Dans la fausse ligne droite, Vanishing Cupid (Galileo) n’avait pas une tête de gagnant, car son partenaire, Fabrice Veron, était obligé de le solliciter énergiquement pour rester dans le coup. Mais plus la ligne droite se déroulait devant Vanishing Cupid, plus il grignotait son retard sur ceux qui avaient pris l’avantage. Et, finalement, en plusieurs accélération, le représentant de Sybille Egloff est venu s’imposer, lui qui débutait face à des chevaux qui avaient déjà couru. Jockey de ce 2ans, Fabrice Veron a commenté : « C’est très bien ce qu’il fait ici. J’étais toujours sur lui dans le parcours pour ne pas perdre ma place. Il va faire beaucoup de progrès encore et a vraiment montré une belle accélération pour finir. C’est un très beau cheval qui a tout pour faire une bonne année à 3ans et bien prendre cette course. » Élevé par la Stall Sohrenhof, Vanishing Cupid a pour génitrice Vanishing Prairie (Alysheba), gagnante de deux courses mais surtout connue pour ses qualités de génitrice. Elle est la mère de Vespone (Llandaff), lauréat du Grand Prix de Paris et du Prix Jean Prat (Gr1) et aujourd’hui étalon, et de Purple Moon (Galileo), deuxième du Melbourne Cup et du Hong Kong Vase (Grs1). Cette famille se rattache à la famille Wildenstein de Verveine.