Une demonstration a confirmer pour morandi

Autres informations / 10.11.2012

Une demonstration a confirmer pour morandi

Rarement, à part lorsqu’il y a Cirrus des Aigles (Even Top) ou Frankel (Galileo), on a vu un cheval gagner un Groupe par plus de dix longueurs. C’est pourtant ce qu’a réussi Morandi (Holy Roman Emperor) dans le Prix de Condé (Gr3)  qu’il a survolé en s’imposant de douze longueurs. Cet écart, gigantesque à ce niveau, s’explique par le terrain très lourd ce jour-là et aussi parce que face à Morandi se présentaient des chevaux très peu expérimentés. L’aptitude au terrain, Morandi la possède, c’est certain, et ce sera un grand atout pour lui samedi. Sa mère, Vezina, est une fille de Bering, ce qui explique que les terrains assouplis ne le dérangent pas. Suite à sa démonstration de Longchamp, Morandi sera le grand favori du dernier Gr1 de la saison en Europe, dépourvu d’opposition "O’Brien". C’est logique, car personne parmi ses opposants n’a été aussi impressionnant que le pensionnaire de Jean-Claude Rouget. Associé en cette occasion à Maxime Guyon, Morandi se présente avec l’objectif de confirmer son récent "dynamitage", cette fois-ci face à une concurrence qui a un peu plus d’allure.

WILLIE THE WHIPPER, L’OPPOSITION AU "PAPIER"

A priori, il faut chercher l’opposant numéro 1 à Morandi du côté des deux étrangers. Invaincu en deux sorties, Willie the Whipper (Whipper) a gagné deux fois en terrain lourd. Il a battu Oasis Cannes (Oasis Dream) dans une Listed, à Pontefract, et ce dernier, bien plus expérimenté que lui, s’était classé deuxième d’Altérité (Literato) dans le Critérium de l’Ouest (L) à Craon. Cette performance suffit à voir en Willie the Whipper un prétendant à la victoire, en imaginant qu’il lui reste une marge de progression. Il porte la casaque de Qatar Racing Limited et est entraîné par Anne Duffield, quatrième mardi à Maisons-Laffitte du Prix Miesque (Gr3) avec Melody of Love (Haafhd), qui était son premier partant à l’étranger. Pour l’anecdote, Willie the Whipper est en fait un jeu de mots sur Willie the Weper, qui est une chanson des années vingt. L’autre cheval étranger est une pouliche, Miss You Too (Montjeu). Elle possède une solide expérience et vient de terminer deuxième du Tattersalls Millions 2yo Fillies’ Trophy, une course richement dotée dans laquelle on retrouve souvent "à boire et à manger". Il va falloir que Miss You Too montre qu’elle est capable de tenir 2.000m, mais c’est une fille de Montjeu…

LE GRAND SAUT POUR PLUSIEURS FRANÇAIS

Un peu comme dans le Prix de Condé (Gr3), Morandi va devoir faire face à plusieurs chevaux qui n’ont pas d’expérience dans les Groupes. Sempre Medici (Medicean) a gagné en débutant à Longchamp dans un terrain extrêmement lourd. Il est difficile d’avoir un avis tranché sur son cas, mais la manière était là pour ses débuts. Il a succédé dans le Prix de Belleville (F) à Mandaen (Manduro), qui a ensuite gagné ce Critérium de Saint-Cloud. Wingate (Zamindar) possède de l’expérience et l’aptitude au terrain lourd. Il a montré des progrès au fil de ses sorties et vient de gagner assez facilement le Prix des Sablonnets (L) à Nantes. Sa chance ici est évidente. Princedargent, en digne fils de Kendargeant, ne devrait pas être dérangé par le terrain lourd. Il vient de gagner une "G" à Angers, pour sa deuxième sortie, et ses limites sont encore difficiles à cerner. Kapstadt (Country Reel), de son côté, a toujours montré qu’il avait l’étoffe d’un bon cheval. Jusqu’à présent, il n’a couru que dans des courses à conditions, mais ce cheval possède une marge évidente et ce ne serait pas étonnant de le voir créer une petite surprise ici. Enfin, Cassiopée (Kentucky Dynamite) a fait du chemin depuis ses débuts dans les "réclamer" en mars. Sa chance ne saute pas aux yeux, mais elle n’a rien à perdre en courant ici.