Vieux morvan rassure son entourage

Autres informations / 12.11.2012

Vieux morvan rassure son entourage

Vieux Morvan (Voix du Nord) a rassuré son entourage en remportant le Prix Robert de Lipowski. Parti en tête du petit peloton, à quelques dizaines de longueurs de l’animateur de la course, Val Berdier (Panoramic), Vieux Morvan s’est rapproché au côté du leader dans la ligne d’en face. Sautant à sa botte la dernière haie du parcours, le pensionnaire de Guy Cherel s’est ensuite imposé par plus de trois longueurs devant son principal rival. En effet, Val Berdier venait de terminer deuxième du Prix Isopani, à distance de Vladimir (Saint des Saints). Ce dernier s’est ensuite affirmé comme l’un des meilleurs 3ans de sa promotion, remportant de trente longueurs le Prix Lusignan devant Carilo (Dubai Destination), troisième par la suite du Prix Cambacérès (Gr1). Une ligne, donc, à respecter pour le représentant de N. H. Bloodstock Ltd, qui venait de décevoir, justement, dans le Prix Isopani, dans lequel il avait été arrêté. Guy Cherel a confié : « C’est un très beau cheval, noir, comme je les aime, mais qui nous avait beaucoup déçus lors de ses débuts. Depuis, nous lui avons mis les oeillères, même à l’entraînement, histoire qu’il comprenne un peu ce qu’on attendait de lui en tant que cheval de course. Pour l’instant, cela lui est nécessaire, mais on pourra sans doute les lui enlever à l’avenir. En ce qui concerne sa victoire, je suis content car il devance, tout d’abord, un bon cheval, et puis Cyril [Gombeau, son jockey, ndlr] m’a affirmé qu’il aurait pu faire un tour de plus. C’est un cheval qui a beaucoup de fond. Ce qui m’a plu aussi, c’est qu’il n’a fait qu’avancer durant le parcours, dans un terrain qui peut être assez pénible pour des AQPS de 3ans. Nous avons l’avenir devant nous, d’autant plus qu’il saute déjà très bien le steeple. »

L’ELEVAGE CYPRES A L’HONNEUR

Les deux premiers à l’arrivée de ce Prix Robert de Lipowski sont les seuls AQPS au départ de l’épreuve. Le premier est issu de l’élevage de Jacques Cyprès. C’est un fils de Moskoville (Kadalko), lauréate en steeple à Enghien et cinquième du Prix Maurice Gillois (Gr1).