Flameche sur sa lancee

Autres informations / 18.12.2012

Flameche sur sa lancee

Nouveau tremplin vers le Prix Antoine de Palaminy (L), le "Grand Steeple" des 4ans palois, le Prix Louis Sallenave a fait recette avec seize partants. Et la quantité rime avec la qualité car on retrouvera au départ quelques jeunes sauteurs prometteurs, comme Flamèche (Balko), laquelle n’a jamais déçu. En sept sorties, elle s’est imposée à cinq reprises et a conclu deux fois deuxième. Sauteuse maniable, de qualité, elle reste sur une plaisante victoire à Auteuil et ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin. Notons qu’elle sera confiée à Jacques Ricou, lequel, avant la réunion cagnoise de ce lundi, n’a qu’un succès d’avance sur David Cottin dans la course à la Cravache d’or.

UNE LUTTE POUR LA CRAVACHE D’OR EN TOILE DE FOND

David Cottin sera justement en selle dans ce Prix Louis Sallenave. Pour Jacques Ortet, il montera Usockem (Kapgarde), jugé digne de participer au Prix Ferdinand Dufaure (Gr1) au cours duquel il est tombé. Vainqueur à Auteuil, il a prouvé sa forme sur les haies et on peut en attendre un bon comportement pour son retour en steeple. Outre Usockem, Jacques Ortet sellera Ulcar d’Airy (Anzillero), lauréat par deux fois au Pont-Long, l’hiver dernier. Troisième d’une course principale sur le steeple d’Auteuil, Ulcar d’Airy a bénéficié d’un long repos estival, d’autant qu’il avait besoin de prendre de la force. Après une réapparition correcte sur les "balais", on a hâte de le revoir en steeple.

LE RETOUR DE KAYANOURA

Pouliche de classe, Kayanoura (Kahyasi) effectuera sa grande rentrée dans cette compétition. Deuxième du Prix Camille Duboscq (L) et quatrième du Prix Durtain (L), elle n’a plus été revue depuis le printemps. Elle aura pour avantage néanmoins d’apprécier Pau et de bénéficier du poids de 63 kilos. Dans cette épreuve, on suivra aussi Blue Parcs (Maille Pistol), qui n’a plus le choix des engagements après sa mésaventure deauvillaise et qui a déjà bien fait en steeple, Kenzamix (Al Namix), capable de se placer, Lukahya (Kahyasi), lequel a montré des moyens à Enghien, ou encore Neofito (Great Pretender), qui avait encore des ressources au moment de sa chute dernièrement.


 

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.