Snow fairy perd sa victoire dans le prix jean romanet pour controle positif

Autres informations / 01.12.2012

Snow fairy perd sa victoire dans le prix jean romanet pour controle positif

Le Darley Prix Jean Romanet (Gr1) est un drame qui se joue en deux actes pour Snow Fairy (Intikhab). Acte I. En 2011, elle doit participer au Gr1 deauvillais. Mais son entourage apprend, stupéfait, qu’elle ne peut pas courir. La raison ? Elle a été déclarée non-partante, le mercredi précédant le "Jean Romanet", à York, et le règlement français interdit à un cheval déclaré non-partant (sauf pour raisons médicales) de courir dans les huit jours. Snow Fairy s’orientera donc vers les Irish Champion Stakes (Gr1), dont elle conclura deuxième. Acte II. Elle remporte brillamment le Prix Jean Romanet, édition 2012,  alors qu’elle effectue sa rentrée, après une longue absence, due à une blessure au tendon. Trois mois plus tard, ce vendredi 30 novembre, on apprend qu’elle est distancée pour contrôle positif et perd donc le bénéfice de ses efforts lors de son succès à la Touques. De fait, des traces d’anti-inflammatoire utilisé pour traiter son alerte tendineuse ont été retrouvées. Et la première analyse s’est confirmée lors de la contre-expertise. Son entraîneur, Ed Dunlop, a écopé d’une amende de 4.500 €. Il a expliqué à la presse anglaise : « Nous avons appris que Snow Fairy a été malheureusement disqualifiée du Prix Jean Romanet, puisqu’elle a échoué au test anti-dopage, après la course. À cause de sa blessure au tendon qu’elle a contractée l’année dernière, elle a été soignée par des anti-inflammatoires. Mais le délai pour que son corps élimine les médicaments a été plus long que prévu. L’entraîneur est le seul responsable et, pour cela, nous voulons nous excuser sincèrement auprès de toutes les parties concernées. » De son côté, Patrick Cooper, manager de Cristina Patino, propriétaire de Snow Fairy, a tenu à apporter son soutien à Ed Dunlop : « La nouvelle que nous a apprise France Galop est vraiment regrettable. Nous avons été informés qu’il y avait un problème il y a deux mois et nous avons coopéré pour le résoudre. C’est vraiment triste pour Ed Dunlop et son équipe qui ont fait un excellent travail avec cette magnifique jument. Nous le soutenons dans cette épreuve. » Rappelons que Snow Fairy, après sa démonstration deauvillaise, a décroché les Irish Champion Stakes et préparait l’"Arc" lorsqu’elle s’est de nouveau blessée. Six fois gagnante de Gr1, Snow Fairy devrait néanmoins revenir en 2013 en compétition.