E´blouissante dans les pas de zenyatta

Autres informations / 19.01.2013

E´blouissante dans les pas de zenyatta

Il y a des he´ritages qui ne sont pas faciles a` porter. C’est le cas pour Éblouissante (Bernardini), pouliche de 4ans entraînée par John Shirreffs. Sœur de la championne Zenyatta (Street Cry), Éblouissante se trouve sous les feux des projecteurs à chacune de ses sorties. La ferveur qu’elle dégage se ressent particulièrement. La preuve avec son retour en piste, ce jeudi 17 janvier, incroyablement relayé et suivi sur les réseaux sociaux. Ce sera finalement un retour gagnant pour celle qui se présente comme la nouvelle princesse américaine.

Il est bien entendu encore trop tôt pour affirmer qu’Éblouissante est la nouvelle Zenyatta. Mais la pouliche est restée invaincue pour sa deuxième sortie, le jeudi 17 janvier, sur le dirt de Santa Anita. Une victoire facile. Placée à l’arrière-garde, comme sa grande sœur en avait l’habitude, Éblouissante s’est rapprochée dans le dernier tournant et a facilement disposé de ses rivales dans la ligne droite. Elle s’est imposée de plus d’une longueur, sans avoir à forcer son talent. Cette sortie rassure puisque la pouliche avait été déclarée nonpartante pour ce qui devait être sa deuxième course, se blessant légèrement sur l’hippodrome d’Hollywood Park. Son jockey, Corey Nakatani, est rassuré et enthousiaste. « C’est une pouliche très imposante. Elle a été un peu débordée au départ, je l’ai laissée se placer tranquillement. L’idée était de voir comment elle se sentirait sur le dirt, et elle s’en est très bien sortie, bien mieux que ce que l’on at

tendait. Cela ne l’a absolument pas dérangée. Je suis aux anges, elle est bien de retour, et sous la protection de John (Shirreffs, l’entraîneur, ndlr). Elle est formidable. » Même enthousiasme du côté de l’entraîneur John Shirreffs, qui avait aussi géré la carrière de Zenyatta. Il a déclaré à la presse américaine : « Elle s’est bien posée et a bien accéléré après. Elle a fait ce que Corey voulait qu’elle fasse. C’était un grand jour pour elle. Elle n’avait jamais couru sur cet hippodrome, et il s’agissait en plus d’une piste de dirt. » Éblouissante pourrait désormais être dirigée vers les Santa Maria Stakes (Gr2), le 16 février, ou vers les Santa Margarita Stakes (Gr1), le 16 mars. Les deux courses se disputent à Santa Anita. La belle histoire peut continuer.

 

EBLOUISSANTE...

Éblouissante, porteuse d’espoirs

Éblouissante s’était imposée pour ses débuts à 3ans, le 16 novembre 2012, dans un maiden à Hollywood Park. Débuts très convaincants, porteurs d’espoir. Car si d’excellents chevaux ont fait rêver les U.S.A. depuis le départ au haras de Zenyatta (citons i’ll Have Another (Flower Alley), en 2012, prétendant à la Triple Couronne), la jument aura laissé une empreinte incroyable dans l’histoire du turf américain : dix-neuf succès pour vingt courses. La carrière de Zenyatta s’est achevée sur une défaite, sa première et unique : une deuxième place dans le Breeders’ Cup Classic, à une petite tête de blame (Arch). Santa Anita et tous les spectateurs assis devant leur télévision se souviennent de cette hallucinante ligne droite et de l’extrême déception à l’annonce du résultat. Zenyatta, avec quelques mètres de plus, serait restée invaincue. Une déception qui n’est pas sans rappeler celle ressentie par les Japonais lorsque Orfevre (Stay Gold) a été battu par solemia (Poliglote) dans "l’Arc" 2012.

 

Une histoire de famille

L’avenir de Zenyatta se déroule désormais au haras. La jument, basée à Lane’s End Farm, a donné naissance en 2012 à son premier foal, un poulain par bernardini (A. P. Indy), le père d’Éblouissante. La jument est actuellement pleine de tapit (Pulpit), un petit-fils d’A. P. Indy. Le choix des propriétaires de Zenyatta s’était porté sur Tapit à la suite de la naissance de son premier poulain, lequel a beaucoup plu. Certainement parce qu’il ressemble beaucoup à sa formidable mère... Tapit est notamment le père de Hansen, qui fut sacré "top 2ans" aux États-Unis, devant Union Rags (Dixie Union). Il est de plus en plus recherché aux États-Unis. Zenyatta et Éblouissante sont des filles de la très bonne poulinière vertigineux, une fille de Kris S. Mais elle a aussi produit (entre autres) la bonne balance (Thunder Gulch), gagnante de trois Grs1, dont les Santa Anita Oaks. Née en 2003, Balance a rejoint le haras, et si ses produits n’ont pas encore été vus en compétition, ils ont déjà fait beaucoup parler

d’eux aux ventes. Il est intéressant de remarquer que les croisements choisis pour Ba- lance sont sembla- bles à ceux choisis pour Vertigineux et Zenyatta. Le premier produit de Balance est un poulain par A. P. Indy, père donc de Bernardini (choisi pour le premier produit de Zenyatta, père d’Éblouissante). Il a été vendu pour 4,2 millions de dollars aux ventes de yearlings de Keeneland, en 2010. Le deuxième produit de la jument est par street cry (choisi pour Vertigineux, et donc père de Zenyatta). Inédit aussi, il a été exporté vers le Japon. Actuellement, Balance a un yearling par smart strike (Mr Prospector). On retrouve le sang de l’influent étalon mr Prospector chez Zenyatta, puisque son père, Street Cry, est un fils de machiavellian, lui-même par Mr Prospector. Pour 2013, Balance sera présentée à frankel (Galileo).

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.